Fini... C'est Magic Johnson lui-même qui l'affirme, non sans un pincement au coeur et une larme dans les yeux : " La saison est bel et bien finie pour mes Lakers qui ne peuvent plus rien en attendre. Pas même une place dans les play-offs. " L'ancienne gloire a révélé son diagnostic après la défaite de Los Angeles (16 v. - 21 d.) contre Oklahoma City (30 v. - 8 d.). La sixième de rang, soit la pire série des jaune et bleu depuis 2007.
...

Fini... C'est Magic Johnson lui-même qui l'affirme, non sans un pincement au coeur et une larme dans les yeux : " La saison est bel et bien finie pour mes Lakers qui ne peuvent plus rien en attendre. Pas même une place dans les play-offs. " L'ancienne gloire a révélé son diagnostic après la défaite de Los Angeles (16 v. - 21 d.) contre Oklahoma City (30 v. - 8 d.). La sixième de rang, soit la pire série des jaune et bleu depuis 2007. Treize ans de malheur. Mark Cuban vient d'être une fois de plus frappé d'une amende carabinée par la NBA en raison d'un dérapage consécutif à une défaite de Dallas face à La Nouvelle-Orléans (96-99). Cette fois, c'est un tweet assassin envers les arbitres qui lui a valu une facture de 50.000 $ (37.500 €) : " Désolé, chers supporters de la NBA. J'essaie depuis 13 ans de résoudre le problème de l'arbitrage, mais j'échoue lamentablement. Je suis ouvert à toute suggestion. J'ai besoin de votre aide. " Depuis qu'il a acheté les Mavericks en janvier 2000, Cuban a accumulé des amendes pour près de 2 millions de dollars ! Des rois en exil ? On reparle une fois de plus d'un exode possible des Sacramento Kings. Cette fois à Seattle, qui pleure toujours le départ de ses SuperSonics en juillet 2008 pour Oklahoma City. La lutte est engagée entre le pot de terre (Kevin Johnson, le maire de la capitale de Californie, un ancien joueur de la NBA) et les pots de fer : les trois frères Maloof qui ne désirent rien de moins que le profit - le club vaut 525 millions de dollars - et Steve Ballmer, le patron de Microsoft et ses 15,5 milliards de fortune personnelle. Ce dernier désire attirer les Kings dans sa belle ville de Seattle. Le vent en poupe. Au cours des 7 dernières saisons, la sélection All Star game a comporté en moyenne cinq nouveaux joueurs. L'édition 2013 qui se tiendra à Houston à la mi-février devrait elle aussi faire la part belle aux " First Timers ". On parle beaucoup de cinq joueurs qui cassent la baraque depuis le début du championnat : James Harden (Houston), Kyrie Irning (Cleveland), Tysn Chandler (New York), Serge Ibaka (Oklahoma City) et surtout Joakim Noah (Chicago) qui aligne une moyenne remarquable : 12,6 pts, 10,5 rebonds, 4,3 assists, 2,0 blocks, 1,3 interception et un taux de réussite au tir de 47,2 %. Back to Cleveland ? Une rumeur surprenante, mais apparemment solide, circule au sein des agents et des dirigeants de la NBA : celle d'un possible retour de LeBron James à Cleveland lors de l'été 2014, moment où il sera à nouveau libre de tout contrat. Même si on ne peut jamais dire jamais, il faudrait une exceptionnelle conjonction de facteurs dont les moindres ne seraient pas la volonté des Cavaliers de monter une équipe capable de jouer le titre et le nécessaire profil bas de Don Gilbert, leur propriétaire, qui n'a pas manqué d'égratigner James lors de sa " défection " à Miami.