Au départ, Nautica c'est la réinterprétation d'un rêve américain nourri par l'esprit d'aventure et le chic décontracté des stations balnéaires de la côte Est. Traduit d'abord dans une collection d'habillement sportswear, ce concept est repris aussi depuis 1994 par des montres produites sous licence par l'américaine Timex.
...

Au départ, Nautica c'est la réinterprétation d'un rêve américain nourri par l'esprit d'aventure et le chic décontracté des stations balnéaires de la côte Est. Traduit d'abord dans une collection d'habillement sportswear, ce concept est repris aussi depuis 1994 par des montres produites sous licence par l'américaine Timex. L'arrivée récente d'une vague de nouveautés rappelle combien Nautica est lié à l'univers de la voile et du yachting. La BFD 101 Dive Style Flag est une montre sport classique et colorée dont le cadran reprend le code international des pavillons nautiques. Ses plus récentes références adoptent un boîtier en acier inox de 44 mm, avec des cadrans noir, blanc ou bleu, et des bracelets en acier ou en résine (noire, blanche, jaune ou rouge). Etanche à 100 m, la 101 Dive Style Flag est déclinée en version 3 aiguilles et date avec stop seconde (139 euros) et chrono (179 euros). Dans un genre plus extrême, la nouvelle NMX 650 fournit un bon exemple de la qualité du design et des authentiques fonctionnalités sportives offertes par Nautica. La marque introduit à cette occasion un nouveau style de boîtier qui impose directement sa forte présence, du fait de son aspect solide, de sa ligne pure et de ses proportions généreuses - un diamètre de 50 mm, rien que ça ! A l'examen, on remarque qu'elle possède aussi tous les attributs d'une vraie plongeuse. Son boîtier en acier inox est étanche à 200 m ; la lunette tournante unidirectionnelle crantée permet de connaître son temps de plongée et de calculer les paliers de décompression ; le cadran présente une configuration claire, avec des indications bien lisibles même en plein soleil ou sous l'eau grâce à d'épaisses aiguilles et marqueurs lumineux. Ajoutons que les BFD 101 comme la NMX 650 sont animés par des mouvements quartz japonais de bonne origine (Miyota/Citizen). On le voit à ce qui précède, Nautica offre un excellent compromis entre les modèles sport des marques fashion surtout destinés à épater les plagistes, et les montres techniques pures et dures dont les prix se situent dans un tout autre registre. PAR PATRICK DELAROCHE