En 2017, lorsque Nafi Thiam est devenue la quatrième athlète à franchir la barre des 7.000 points à l'Hypomeeting de Götzis, Ashton Eaton, le meilleur décathlonien de tous les temps, avait tweeté : " Il y a de bonnes chances que le meilleur athlète au monde soit une femme. " Une femme qui tend à infirmer le cliché selon lequel une heptathlonienne est bonne dans tous les domaines, mais n'est la meilleure dans aucun. Une femme " complète et unique sur le plan morphologique et physiologique ", comme l'a décrit Johan Bellemans, le chef du service médical du Team Belgium pendant les Jeux Olympiques.
...