Il est sorti en boitillant du court de son Wimbledon, défait en cinq sets éreintants par Sam Querrey, en quarts de finale, loin de son statut de numéro mondial, double lauréat du tournoi, en 2013 et en 2016. L'Écossais savait déjà que 2017 ne serait pas sa saison, après avoir été éliminé au premier tour au Queen's par Jordan Thompson.
...

Il est sorti en boitillant du court de son Wimbledon, défait en cinq sets éreintants par Sam Querrey, en quarts de finale, loin de son statut de numéro mondial, double lauréat du tournoi, en 2013 et en 2016. L'Écossais savait déjà que 2017 ne serait pas sa saison, après avoir été éliminé au premier tour au Queen's par Jordan Thompson. Murray n'arrivait pas à se débarrasser d'un problème chronique à la hanche et il s'est octroyé une longue période de repos. Il était annoncé à Brisbane, juste avant le début de l'Open d'Australie, mais il n'y est pas parvenu. A Melbourne, il a consulté John O'Donnell, un ami chirurgien, qui l'a opéré séance tenante. Quatre jours après l'intervention, il se promenait à béquilles dans les rues de Melbourne, où il a rencontré quelques journalistes britanniques. " On a procédé à un nettoyage de l'articulation, je serai de retour sur les courts dans six mois. " L'Écossais, qui aura 31 ans en mai, est retombé au rang 29 et, comme Roger Federer, il fait l'impasse sur la saison de terre battue. Une semaine après Roland Garros, il disputera son premier Libema Open à Rosmalen. " Il n'est pas évident d'attirer un joueur de ce renom. Nous avons passé six semaines à téléphoner et à correspondre avec son manager ", confie le directeur du tournoi, Marcel Hunze, qui a brandi un atout essentiel : le gazon de Rosmalen. " Nous avons énormément investi dans la pelouse ces dernières années. Nous avons inspecté Wimbledon, qui nous a envoyé ses responsables de l'entretien. Nous avons désormais un des meilleurs courts du circuit. C'était indispensable aux yeux de Murray. " Après Rosmalen, celui-ci va se produire au Queen's, le tournoi qu'il a déjà remporté à cinq reprises et où il retrouvera Rafael Nadal (ATP 1), Marin Cilic (2) et Grigor Dimitrov (5). " Ce sera mon premier grand test. "