LIFESTYLE

Voir regarder MoussaDembélé jouer, c'est du romantisme à l'état pur. C'est beau, fluide et sans anicroche. Des gestes improbables, accomplis avec une facilité déconcertante. Un football éloigné des standards physiques. Oui mais voilà, le temps n'est plus au romantisme et celui qui semblait prédisposé à la plus belle carrière au sein des Espoirs conquérants de Pékin a pris son temps. Quelques années à Willem II et l'AZ, quelques mouvements d'esthète mais pas assez de buts pour un attaquant. L'An...

Voir regarder MoussaDembélé jouer, c'est du romantisme à l'état pur. C'est beau, fluide et sans anicroche. Des gestes improbables, accomplis avec une facilité déconcertante. Un football éloigné des standards physiques. Oui mais voilà, le temps n'est plus au romantisme et celui qui semblait prédisposé à la plus belle carrière au sein des Espoirs conquérants de Pékin a pris son temps. Quelques années à Willem II et l'AZ, quelques mouvements d'esthète mais pas assez de buts pour un attaquant. L'Angleterre, a priori pas le championnat le plus adapté à ses qualités, lui a alors offert un premier tremplin : Fulham, club banal du ventre mou. Un vieux stade au charme fou. Et un nouveau prince. Sous Martin Jol, le médian belge s'est vu confier les clés de la boutique. Pas grave si tu ne marques pas, il y a Clint Dempsey pour empiler les pions. Toi, régale l'assistance. Dembélé l'a fait. Et comme en Angleterre, il y a encore des amoureux du beau football, Dembélé a commencé à susciter l'admiration, au point de décrocher son graal en signant pour 18 millions à Tottenham. Pas encore le sommet, mais on se rapproche. Jamie Redknapp (ex-Liverpool et Tottenham, 301 matches de Premier League) : " Je m'étais justement emballé à son propos pour ma chronique dans le Daily Mirror ! Je trouve qu'il dégage quelque chose. Pour moi, il s'agit d'une très bonne signature pour Tottenham et plusieurs clubs risquent de s'en mordre les doigts lors des prochaines années. Pourquoi a-t-il été cité dans des grands clubs pendant plusieurs années et que cela a tant tardé à se concrétiser ? Sans doute parce que c'est un joueur hybride. C'est un attaquant qui ne marque pas assez et qui dispose de trop de technique et de vista pour évoluer devant. Alors, on l'a fait reculer. A Fulham, il jouait déjà en retrait de Clint Dempsey et Bryan Ruiz. A Tottenham, il a encore reculé puisque les Spurs jouent en 4-5-1 et que le poste d'attaquant est pris par Jermaine Defoe tandis que celui de médian offensif revient à l'Islandais Gylfi Sigurdsson, ex-Swansea. Dembélé a repris plus ou moins le rôle de Luka Modric. Il a le placement, la vista et la technique pour remplacer le Croate mais il lui manque encore les réflexes défensifs. Il n'est pas rapide. Son placement sera donc d'autant plus primordial et, pour le moment, il brille encore davantage sur le plan offensif que défensif. Mais on peut dire qu'il s'est parfaitement imbriqué dans le dispositif d' André Villas Boas, ce qui n'est pas toujours le cas pour les nouveaux ( Il rit, faisant référence aux difficultés du gardien Hugo Lloris). " SALAIRE 67.000 EUROS