S'il y a bien un entraîneur contesté en D1 pour le moment, c'est Geert Broeckaert. Il est inutile de juger l'homme en ne le connaissant pas personnellement mais certaines de ses réactions sont parfois incompréhensibles et frisent le ridicule. Je songe notamment au Bobard. ( S/F Mag numéro 39) Il se permet de critiquer certains choix de la direction au sujet des transferts ou tout simplement de l...

S'il y a bien un entraîneur contesté en D1 pour le moment, c'est Geert Broeckaert. Il est inutile de juger l'homme en ne le connaissant pas personnellement mais certaines de ses réactions sont parfois incompréhensibles et frisent le ridicule. Je songe notamment au Bobard. ( S/F Mag numéro 39) Il se permet de critiquer certains choix de la direction au sujet des transferts ou tout simplement de la politique menée par celle-ci à un illustre inconnu se faisant passer pour un supporter de l'Excelsior. Il va même jusqu'à injurier M. GeorgesHeylens. Il s'agit, à mon avis, d'un manque de professionnalisme et de respect et surtout d'un manque flagrant d'intelligence. Comment peut-on déclarer de telles choses au téléphone à une personne dont on ignore totalement l'identité ? Un autre fait marquant est sa réaction après la défaite à Zulte Waregem. Sous le coup de la déception, il confie aux journalistes qu'il ne trouve pas de solution,... Si même le capitaine du navire ne sait pas où son bateau se dirige, comment voulez-vous motiver les membres de l'équipage ? Les problèmes avec M. Broeckaert ont commencé l'année passée par le conflit avec Faruk Atalay alors qu'il s'agissait d'un des joueurs qui mouillait le plus son maillot ! Le footballeur turc avait du caractère, possédait une vision de jeu et une technique au-dessus de la moyenne et haussait le niveau de jeu ! Alors, pourquoi s'en séparer ? Même chose pour Alexandre Teklak : alors qu'il était l'un des meilleurs éléments de la saison précédente, possédait une mentalité exemplaire et était prêt à accepter un salaire revu nettement à la baisse ? Je crois que M. Broeckaert veut donner tout ce qu'il a pour le club et réagit un peu trop émotionnellement ou impulsivement à certains faits. Ne faudrait-il pas confier la barre du navire à quelqu'un supportant plus aisément la pression ? Avec tout cela, je n'ai même pas parlé du manque total de tactique sur le terrain : à chaque rencontre, la disposition est différente, les joueurs ont des rôles différents,... J'ai plus souvent l'impression d'assister à un match de foot en salle où tous les joueurs sont l'un sur l'autre, privilégient des petits gestes techniques inutiles dans la situation actuelle du club. François Vaillant, Luingne