A partir du moment où PhilippeDufermont a confié la direction sportive de l'Excelsior Mouscron au directeur sportif AmedeoCarboni et à son adjoint JuanSanchez, on savait que l'équipe allait prendre un autre visage. Certains craignaient une perte d'identité régionale, d'autres affirmaient qu'on pouvait fermer le Futurosport. Ces craintes n'étaient pas fondées. Même si GonzagueVandooren a récemment été relégué sur le petit banc, la perte d'identité régionale n'est pas pire qu'ailleurs. Et les jeunes n'ont jamais reçu autant leur chance que cette saison. Les craintes sont plutôt d'ordre sportif.
...

A partir du moment où PhilippeDufermont a confié la direction sportive de l'Excelsior Mouscron au directeur sportif AmedeoCarboni et à son adjoint JuanSanchez, on savait que l'équipe allait prendre un autre visage. Certains craignaient une perte d'identité régionale, d'autres affirmaient qu'on pouvait fermer le Futurosport. Ces craintes n'étaient pas fondées. Même si GonzagueVandooren a récemment été relégué sur le petit banc, la perte d'identité régionale n'est pas pire qu'ailleurs. Et les jeunes n'ont jamais reçu autant leur chance que cette saison. Les craintes sont plutôt d'ordre sportif. Les joueurs amenés par la nouvelle direction sportive sont-ils vraiment des renforts ? Lors du premier match de préparation, début juillet sur un terrain de campagne de la banlieue de Tirlemont, trois joueurs avaient officiellement été engagés : JoséAntonioSalcedo, CarlosMoreno et JonathanAspas. D'autres étaient à l'essai : ManuelMico, TommasoPieroni, AlexCortell et RobertMaah. Aujourd'hui, ils ont tous été engagés. En fait, parmi les joueurs qui avaient participé à ce premier match amical, seul le fils de MiroslavDjukic - toujours aux études et à l'époque en vacances- ne fait pas partie de l'effectif hurlu. Qu'ont amené les autres ? C'était un gardien prometteur en Espagne... mais dans la DivisióndeHonorJuvenil. " Il a participé à quelques entraînements du noyau A, mais n'a jamais disputé le moindre match, ni amical ni encore moins officiel avec l'équipe Première ", confirme RitchieKitoko, l'international Espoir qui jouait à Albacete la saison dernière et a émigré à l'Udinese cette saison. " S'il était resté à Albacete, il aurait intégré le noyau A. Peut-être pas comme gardien numéro 1, mais il aurait fait partie de l'effectif. On était très content de lui à Albacete. Si sa défense était l'une des moins perméables du championnat Junior, il n'y était pas étranger. Il a réalisé quelques exploits et était aussi considéré comme un leader lorsqu'il jouait avec des garçons de son âge. Mais je peux comprendre qu'entre les U19 d'Albacete et la D1 belge, il y ait de la marge. " A Mouscron, Salcedo avait reçu la préférence en début de saison. Il n'avait pas coûté de points dans les premiers matches, même s'il affichait déjà une certaine fébrilité dans le trafic aérien. Deux énormes bourdes à Lokeren lui ont coûté sa place. JanSlovenciak a défendu les buts de l'Excel contre Westerlo et à Zulte Waregem. Depuis l'arrivée de CédricBerthelin, Salcedo n'est plus que troisième gardien Son association avec DaanVanGijseghem se passe bien. Le jeune capitaine compense, par sa vitesse, la relative lenteur de son coéquipier espagnol. Dans l'ensemble, la défense ne peut pas être pointée du doigt en ce début de saison. Même si l'Excel a encaissé beaucoup de buts évitables, elle a concédé très peu d'occasions à l'adversaire. Comment qualifier Moreno ? Un défenseur sobre, qui récupère de nombreux ballons grâce à son positionnement, possède un bon jeu de tête et une bonne relance, mais n'est pas le plus rapide au démarrage. " Oui, cette description me paraît correcte ", confirme OscarFernandez, l'entraîneur de l'équipe B du FC Valence. " La saison dernière, il était une valeur sûre de mon équipe. C'était le joueur qui avait le plus de temps de jeu. J'en avais d'ailleurs fait mon capitaine, ce qui sous-entend qu'il peut aussi s'ériger en leader. " Parmi les transferts réalisés, Moreno est une satisfaction. Cela dit, on peut se demander si c'était vraiment d'un défenseur central dont l'Excel avait le plus besoin. L'an passé, l'association entre Van Gijseghem et JérémySapina avait très bien fonctionné également. Et en cas de blessure ou suspension, AlexTeklak pouvait encore rendre des services, lui aussi. Lors des matches de préparation, il avait démontré d'évidentes qualités. Un beau pied gauche, une belle technique, un bon centre. " Son problème ", affirmait JonathanAspas à l'époque, " est qu'il occupe la même position que Vandooren. Son temps de jeu risque d'être limité, même s'il peut aussi évoluer dans l'entrejeu le cas échéant. " Djukic a, effectivement, titularisé Vandooren lors des premiers matches de championnat (sauf contre Roulers où il était blessé). Mais le capitaine a été écarté lors du déplacement à Zulte Waregem et Mico a reçu sa chance. Avec un bilan mitigé : c'est lui qui aurait dû marquer BeratSadik sur le 2-1 des Flandriens. " Chez nous, il a peu joué la saison dernière ", révèle Fernandez. " Une quinzaine de matches, tout au plus. Il avait commencé la saison, puis s'est blessé. Mais c'est un joueur intéressant. "Mico n'est, en effet, pas un mauvais joueur. Mais, comme dans le cas de Moreno, on peut se demander si c'est réellement d'un back gauche dont l'Excel avait le plus besoin. Il fut l'un des derniers à signer et a, depuis lors, joué de malchance : il s'est blessé aux ischio-jambiers et n'a toujours pas fait la moindre apparition en équipe Première. On peut donc difficilement le juger. Sur le peu que l'on a vu de lui dans les matches de préparation, il s'est affirmé comme un milieu de terrain régulateur, doté d'une technique acceptable mais qui n'avait pas donné l'impression d'être au-dessus du lot. C'est un joueur proposé par Sanchez, pas par Carboni. Le seul transfert qui a déjà tâté du haut niveau : 66 matches de championnat et quelques matches européens avec le Celta Vigo, et deux saisons en demi-teinte à Piacenza, en Série B italienne. " L'an passé, il avait bien commencé la saison puis s'est blessé ", se souvient RadjaNainggolan, l'international Espoir qui fut son coéquipier en Italie. " L'équipe a, hélas pour lui, trouvé la bonne carburation en son absence et il a eu du mal à regagner sa place. En fin de saison, il oscillait entre le terrain et le petit banc. Et lorsqu'il jouait, ce n'était pas toujours à sa position favorite : parfois comme attaquant gauche, parfois comme milieu droit. C'est un joueur polyvalent qui est capable de faire beaucoup de choses. Lorsqu'il était en pleine possession de ses moyens, il m'avait laissé une bonne impression. " A Mouscron, on lui en demande peut-être trop. Aux côtés de MatthieuAssou- Ekotto, le seul survivant de la saison dernière dans l'entrejeu, on attend de lui qu'il reprenne à la fois le rôle de ChristopheLepoint, en qualité de box-to-box susceptible de ratisser des ballons aux quatre coins du terrain et d'en expédier de temps en temps un au fond des filets adverses, et celui de WalterBaseggio pour ses passes, ses coups-francs et ses corners. A force de vouloir trop en faire, Aspas perd peut-être de sa lucidité, ce qui pourrait expliquer la quantité anormale de mauvaises passes qu'il a délivrées ces derniers temps. Il a aussi déjà écopé de cinq cartons jaunes, ce qui lui a valu une suspension contre Bruges dimanche passé. Il n'a pas encore, non plus, trouvé le chemin des filets, si ce n'est en match amical contre Nîmes. " A Piacenza, déjà, je n'avais inscrit que deux buts la saison dernière et j'en avais gardé un goût de trop peu ", reconnaît-il. Mouscron aurait pourtant bien besoin d'un joueur de la deuxième ligne capable d'inscrire un but. Engagé sur le tard, il a effectué son entrée lors du déplacement à Lokeren et avait sauvé l'honneur à 4-1. Depuis lors, il est titulaire mais n'a plus trouvé le chemin des filets. " A Bari, il avait peu joué ", se souvient Jean- FrançoisGillet. " Il était encore jeune à l'époque, sans doute trop pour revendiquer une place dans une équipe ambitieuse de Série B. Mais, lorsqu'il est descendu en Série C1 à Pro Sesto, il s'est affirmé et a perforé les filets adverses à plusieurs reprises. Je me souviens de lui comme d'un attaquant très rapide. " Et buteur ? Après le match à Lokeren, il avait éclaté de rire lorsqu'on lui avait posé la question. " De temps en temps, cela m'arrive d'envoyer un ballon au fond... "" Cela ne m'étonne pas de sa part ", poursuit Gillet. " C'est un gars espiègle, qui rigole tout le temps. Très attachant. "Selon Carboni, c'est au poste de deuxième attaquant qu'il donne son meilleur rendement. Pour tout dire, lui non plus n'avait pas véritablement impressionné lors des matches de préparation. Il n'était pas maladroit dans les combinaisons, mais il ne pesait pas vraiment sur la défense adverse et ne semblait pas être l'attaquant de pointe recherché. On lui a malgré tout offert un contrat. Une titularisation à Courtrai, où il a semblé un peu léger mais a tout de même tiré sur le poteau suite à un débordement sur le flanc droit. Il était sur le banc contre Roulers et le Cercle, mais depuis lors, il n'a plus été repris dans les 18 de Djukic et doit se contenter des matches des Espoirs. " Pour tout avouer, je ne le connais pas bien ", affirme Fernandez, l'entraîneur de l'équipe B du FC Valence. " La saison dernière, il n'avait pas joué avec mon équipe mais avec les U19 dans la DivisióndeHonorJuvenil. " Ce ne sont pas des joueurs amenés par Carboni et Sanchez, mais les contrats d'Alex Teklak, du Croate ZvonimirDeranja et SylvainBerton ont été prolongés. Teklak a voulu rester fidèle à " son " club. Il savait sans doute qu'il ne serait pas titulaire, mais la direction savait aussi que ce groupe très jeune avait besoin de l'un ou l'autre vétéran capable de cimenter le vestiaire et de garder l'église au milieu du village. Teklak prend souvent place sur le banc, mais ne monte quasiment jamais. Deranja, très peu utilisé par EnzoScifo durant un an et demi, a réussi à convaincre la direction de prolonger son contrat. Il a débuté le championnat aux côtés de Jaycee lors de la première journée à Genk, mais s'est ensuite blessé aux ischio-jambiers. Il vient tout juste de redevenir opérationnel. Le jeune Berton a été lancé par Scifo la saison dernière, et avait livré une prestation convaincante, mais a ensuite payé au prix fort une sortie nocturne. Il a été écarté, mais semble avoir compris et s'est accroché cet été, en continuant à s'entraîner et à disputer les matches amicaux avec l'Excel alors qu'il était arrivé en fin de contrat. Il a été récompensé de son assiduité et est déjà entré au jeu à quelques reprises. Par Daniel Devos - Photos: Belga"Les joueurs amenés par la nouvelle direction sportive sont-ils vraiment des renforts ?"