Année de fondation : 1974
...

Année de fondation : 1974 Président : Louis Nicollin Stade : La Mosson (35.500 places) Site : www.mhscfoot.com Transfert le plus cher : Daniel Congré (5 millions d'euros, Toulouse, 2012) Palmarès : 1 titre Saison passée en CL : - Qualification : automatique A suivre : Younès Belhanda Longtemps, on a cru que ce serait lui qui partirait le premier de Montpellier. Louis Nicollin le premier qui n'avait pas hésité à affirmer que le meneur de jeu des champions de France, Younès Belhanda, était beaucoup plus fort qu' Eden Hazard. Finalement, ce numéro dix technique, aussi habile balle au pied que dans la finition, qui a choisi la sélection marocaine sur les conseils d' Eric Gerets, est resté pour disputer la Ligue des Champions. Mais sa progression est telle depuis deux ans qu'il ne devrait plus rester qu'un an (voire six mois) à la Mosson. Comme Montpellier n'a perdu qu'un seul élément ( Olivier Giroud, parti à Arsenal), le onze de base et l'animation restent les mêmes que la saison passée. Pourtant, en Ligue 1, Montpellier sait très bien qu'il ne reproduira plus les mêmes résultats. Le champion de France est attendu et connu, la concurrence (notamment le PSG) s'est renforcée et la Ligue des champions risque de bouffer beaucoup d'énergie à ce club qui n'a que le 10e budget de L1. Pour remplacer Giroud, Louis Nicollin a déniché l'Argentin Emmanuel Herrera, qui évoluait au Chili. Il n'a pas le même gabarit que Giroud et ses partenaires devront apprendre à s'adapter à ses qualités. En soutien, Herrera pourra compter sur le poids et le travail incessant de John Utaka (ex-Portsmouth). Si la défense reste identique, organisée autour du gardien Geoffrey Jourden, de la charnière centrale très solide composée de l'expérimentée Vitorino Hilton (ex-Marseille) et du prometteur Mapou Yanga Mbiwa, et des latéraux offensifs comme Henri Bedimo, l'entrejeu a vu l'arrivée d' Anthony Mounier qui prend place à droite. Cependant, la ligne médiane reste aux mains du jeune trio Belhanda- Saihi- Cabella. Longtemps confiné dans l'ombre, l'ancien défenseur de Bordeaux dans les années 80, a dû attendre d'avoir 58 ans pour éclater. Après dix ans à la FFF (notamment comme adjoint de Roger Lemerre et sélectionneur des Espoirs), il rejoint en 2009 Montpellier qui vient de monter en D1. Il va se reposer sur le centre de formation et fournir de l'excellent boulot (finale de Coupe de la Ligue en 2010 et champion de France en 2012). Élu entraîneur de l'année, il s'agit pour lui d'une belle revanche et d'une reconnaissance tardive.