A la mi-août, le directeur sportif de l'AS Rome a convoqué Vincenzo Montella (30 ans). " Mieux vaudrait que tu te cherches un autre club ", lui conseilla Franco Baldini. L'année dernière, Montella n'a inscrit que cinq buts en onze matches : après une lourde opération au genou, il a subi une rééducation pénible et le club ne lui a pas fait confiance. La Roma voulait à tout prix un autre avant-centre. Elle avait flirté avec Alberto Gilardino, le meilleur buteur de...

A la mi-août, le directeur sportif de l'AS Rome a convoqué Vincenzo Montella (30 ans). " Mieux vaudrait que tu te cherches un autre club ", lui conseilla Franco Baldini. L'année dernière, Montella n'a inscrit que cinq buts en onze matches : après une lourde opération au genou, il a subi une rééducation pénible et le club ne lui a pas fait confiance. La Roma voulait à tout prix un autre avant-centre. Elle avait flirté avec Alberto Gilardino, le meilleur buteur de Parme, négocié le transfert de Zlatan Ibrahimovic avec l'Ajax pour finalement attirer Mido( Ahmed Hossam) au stade Olimpico. Mido a quitté Rome par la petite porte le mois passé tandis que Montella emmène la liste des buteurs avec un belle avance. L'avant a été piqué au vif par la suggestion de Baldini : pendant ses vacances, il a suivi un régime, perdu ses quelques kilos superflus et s'est entraîné avec un préparateur personnel. Après deux journées, il était déjà en tête du classement des buteurs avec quatre réalisations. Pendant les mois pénibles traversés par l'AS, Montella l'a écartée de la zone rouge par ses buts. Par la suite, il a continué à trouver le chemin des buts : nul n'a fait mieux que 19 buts en 26 matches. Depuis quelques semaines, Montella évolue en pointe d'un triangle offensif en forme, avec l'excellent FrancescoTotti et AntonioCassano, qui a retrouvé son niveau. Montella est le joueur le plus efficace de tous ceux actifs en Série A. La semaine dernière, contre Livourne, il a marqué son 131e but parmi l'élite italienne. C'est pour le compte de l'AS Rome qu'il a cependant connu le plus de réussite, depuis son arrivée l'été 1999. Il n'est pas loin du nombre de buts marqué durant ses deux premières saisons en D1, à la Sampdoria, qui l'avait transféré d'Empoli, alors pensionnaire de Série C. En 1996-1997, il avait marqué 22 buts et 20 la saison suivante. L'exercice actuel devrait lui permettre de battre son record. (G. Foutré)MODèNE et Chievo sont acquittés, fautes de preuves, dans le procès pour falsification de la rencontre les ayant opposés le 2 mai 2004. On avait requis une relégation immédiate en D3 contre Modène, qui se trouve dans le ventre mou de la Série B, après sa descente. PROCèS JUVENTUS. Le juge a clarifié le jugement rendu le 26 novembre. Il était certainement question d'administration d'epo chez la Vieille Dame. Le médecin du club, Agricola, a été condamné à une amende et à une peine d'un an et dix mois mais le juge a estimé qu'il n'avait pas agi seul. Faute de preuves, l'administrateur délégué de la Juve, Giraudo, a été acquitté. BUTEURS : 1. Montella (AS Rome) 19 buts ; 2. Adriano (Inter), Shevchenko (AC Milan) 14 ; 4. Gilardino (Parme), Esposito (Cagliari) 13. G.Foutré