Depuis lundi, l'English Institute of Sport de Sheffield accueille les qualifications pour le Mondial de snooker. Trois Belges y participent. Julien Leclercq, âgé de 18 ans, est entré en action dès lundi. Ce mercredi, Ben Mertens, qui est devenu l'année dernière le plus jeune vainqueur de match en qualif...

Depuis lundi, l'English Institute of Sport de Sheffield accueille les qualifications pour le Mondial de snooker. Trois Belges y participent. Julien Leclercq, âgé de 18 ans, est entré en action dès lundi. Ce mercredi, Ben Mertens, qui est devenu l'année dernière le plus jeune vainqueur de match en qualifications, à quinze ans, affronte le Chinois Lei Peifan. Lundi prochain, c'est au tour de Luca Brecel, qui est directement qualifié pour le troisième tour. Il affrontera Ben Hancorn, Florian Nüßssle ou Mark King. Le championnat du monde se déroule du samedi 17 avril au lundi 3 mai au Crucible Theatre de Sheffield. L'année dernière, le Mondial a été reporté au début du mois d'août et a été remporté par Ronnie O'Sullivan, pour la sixième fois. Le tournoi de 17 jours s'était déroulé à guichets fermés, à l'exception de la première journée et des deux jours consacrés à la finale. Ce ne sera pas le cas de l'édition à venir: 300 personnes pourront assister à chaque séance, ce qui représente environ un tiers de la capacité maximale. Ils devront présenter un test négatif, signer un code de conduite et fournir la liste de leurs contacts, au cas où un foyer de contaminations éclaterait. Ça ne plaît pas à Ronnie O'Sullivan, dont la mère a été gravement malade suite à une infection. Il exige qu'on n'autorise l'accès aux salles qu'aux spectateurs qui sont déjà vaccinés. Toutefois, l'organisateur, Barry Hearn, a repoussé la demande du champion, convaincu que le tournoi se déroulera en parfaite sécurité sanitaire.