Une dispute sur Twitter a parfois du bon. Il y a un an, Marc Coucke, le big boss d'Ostende, tapait publiquement sur les doigts de William Dutoit parce que, au retour de Saint-Trond, où Ostende s'était incliné 3-0, il avait liké une vidéo sur laquelle on le voyait effectuer un arrêt. L'affaire avait pris de telles proportions que, pendant un certain temps, Dutoit a refusé toute demande d'interview individuelle. Depuis, il se montre plus prudent sur les réseaux sociaux.
...