" Tout le monde se demande qui serait l'entraîneur idéal du Standard et moi j'ai ma petite idée :... José Mourinho(il rit). Non, sérieusement, le problème principal du Standard dans le remplacement de Dominique D'Onofrio est le fait qu'en étant le frère de Luciano, il s'est toujours adapté à la politique de transfert du club sans problème et que cela n'a jamais généré de conflit. Il faudra voir si le prochain coach aura la même souplesse. Qui est à envisager ? J'en vois cinq : Trond Sollied, ...

" Tout le monde se demande qui serait l'entraîneur idéal du Standard et moi j'ai ma petite idée :... José Mourinho(il rit). Non, sérieusement, le problème principal du Standard dans le remplacement de Dominique D'Onofrio est le fait qu'en étant le frère de Luciano, il s'est toujours adapté à la politique de transfert du club sans problème et que cela n'a jamais généré de conflit. Il faudra voir si le prochain coach aura la même souplesse. Qui est à envisager ? J'en vois cinq : Trond Sollied, Eric Gerets, Albert Cartier, Emilio Ferrera et Marc Wilmots. Mais étant donné que les deux premiers cités ont encore un contrat d'un an à honorer, on va peut-être vers une année de transition. On pourrait demander à Dominique de reprendre du service pour un an mais je doute qu'il soit chaud. Le public du Standard a été très dur à son égard et ça a dû lui faire beaucoup de peine. D'autant qu'il a très bien joué son rôle. On l'a regardé de travers au départ parce qu'il était le frère de l'autre mais il a travaillé avec c£ur et humanité. Au bout du compte, il a gagné le respect de toute la corporation. Cela étant, il y a une autre question bien plus essentielle au Standard et elle concerne l'effectif. C'est toujours la même mais avec qui les Rouches reprendront-ils la compétition en août prochain ? Quand je pense à Sergio Conceiçao, Milan Rapaic et Philippe Léonard, je me dis qu'à leur âge on se dirige tout droit dans le dernier contrat à soigner et qu'ils ne voudront pas manquer une belle opportunité. Or, le foot pro est une question de fric avant tout, non ? Pour moi, le meilleur entraîneur possible à Sclessin c'est Eric Gerets, c'est clair. C'est le retour du fils prodigue et il connaît parfaitement les relations qu'il doit exister entre le public et les joueurs. A Sclessin, on est obligé de se vider les tripes. A Anderlecht, on doit gagner en jouant bien, au Standard on doit d'abord tout donner... Il est faux de dire que la victoire n'est pas si importante à Liège car depuis 20 ans, on est en manque. Mis à part une Coupe de Belgique, rien. Et ce n'est pas la Coupe d'Europe qui a redoré le blason rouge et blanc. Bref, Gerets, c'est le feeling et le dynamisme. Et il a prouvé avec le Lierse et le Club Bruges qu'il fonctionnait parfaitement en Belgique. Il ne faut pas un entraîneur trop scientifique au Standard. Si les joueurs ont de bonnes dispositions physiques et mentales, l'équipe sera toujours redoutable. Car le public est là : plus enthousiaste que jamais récemment. Et puis, il y a le cas Wilmots. Envisageable uniquement s'il démissionne du Sénat car la combinaison n'est pas envisageable. Je ne peux pas croire qu'il aurait également foiré à St-Trond s'il avait eu tout son temps à sa disposition. Il a beau posséder une énergie énorme, ce n'est pas un surhomme. Mais il collerait parfaitement à l'image du Standard aussi, c'est clair. "Avec Jean-Paul Colonval Consultant à Be tv