Le prochain Clasico se déroulera le 26 octobre. Anderlecht-Standard est une affiche éternelle comme en 1992, quand mon confrère HenryGuldemont et moi avions préfacé ce choc avec les présidents mauve et rouche, ConstantVandenStock et JeanWauters. Ils acceptèrent notre invitation avec joie et le repas fut succulent : foie gras, huîtres au champagne, cassolette de soles et un bon bordeaux. " Excellent, ce vin pleure, il s'accroche au verre, la preuve qu'il est corsé ", lança le leader bruxellois en félicitant le sommelier ...

Le prochain Clasico se déroulera le 26 octobre. Anderlecht-Standard est une affiche éternelle comme en 1992, quand mon confrère HenryGuldemont et moi avions préfacé ce choc avec les présidents mauve et rouche, ConstantVandenStock et JeanWauters. Ils acceptèrent notre invitation avec joie et le repas fut succulent : foie gras, huîtres au champagne, cassolette de soles et un bon bordeaux. " Excellent, ce vin pleure, il s'accroche au verre, la preuve qu'il est corsé ", lança le leader bruxellois en félicitant le sommelier du " Saint-Guidon ", la maison de bouche du stade Contant Vanden Stock. La suite du menu fut une longue conversation dont voici quelques bouchées toujours bien assaisonnées... 22 ans plus tard. Wauters : Pour 2 % de joies, un président a... 99 % d'ennuis. Je n'ai qu'un bon conseil à donner à ceux qui veulent gagner de l'argent dans le football : partez tout de suite. VandenStock : Tu sais qui gagne de l'argent, Jean ? Les clubs de l'Est qui ont vendu des tas de joueurs. On avait invité les dirigeants de Kiev au " Comme chez Soi " et, je te le jure, ils savent comment dépenser leur argent car ils avaient tous des cravates de chez Hermès. Si tout ça doit paraître dans le journal, on va être fusillés, ha, ha, ha... Wauters : Les jeunes, c'est l'avenir. VandenStock : La presse n'est pas patiente avec les nouveaux joueurs. J'accepte la critique mais je me fâche quand on se " fout " de nous. On a parlé d'un réverbère (JohnVanLoen) ou du tonneau de 50 millions du Standard (AndréCruz) mais ce Brésilien, on peut toujours me le donner. Wauters : On doit aussi former les joueurs qui, via la presse sportive, assument leur rôle d'ambassadeurs du club. C'est important dans le cadre de la lutte contre le hooliganisme. Le fancoaching a donné de bons résultats avec les supporters mais les agitateurs ne raisonnent pas comme nous. Leur but est de perturber la démocratie. VandenStock : Jean, le Clasico sera un super-match car le Standard déploie du beau jeu. Vous êtes plus techniques qu'avant et c'est dû à votre entraîneur, ArieHaan, mais aussi à RogerHenrotay qui était un joueur très technique. Henrotay choisit des joueurs qui lui ressemblent. Haan et lui se complètent bien. Ils n'ont pas lancé vos jeunes (RégisGenaux, MichaëlGoossens, PhilippeLéonard) par accident. Il n'y a pas d'accident dans les affaires. Regardez PärZetterberg : il a sauvé Charleroi la saison passée, confirme et reviendra chez nous car c'est un technicien, un meneur de jeu et un très bon finisseur. Tu comprends un peu le bruxellois, Jean : - Mijn ûûg is geen patat, mon oeil n'est pas une patate... PAR PIERRE BILIC