R ené Vandereycken a reçu la presse écrite alors que le match amical Belgique-Maroc a lieu le 26 mars à Bruxelles. Sans photographes. Le patron des Diables Rouges craignait peut-être que les rois du flash s'intéressent à son cou barré d'un pansement suite à l'opération d'une hernie.
...

R ené Vandereycken a reçu la presse écrite alors que le match amical Belgique-Maroc a lieu le 26 mars à Bruxelles. Sans photographes. Le patron des Diables Rouges craignait peut-être que les rois du flash s'intéressent à son cou barré d'un pansement suite à l'opération d'une hernie. VDE ne cherche plus de T2. Avant qu'il choisisse Frankie Vercauteren, le refus de Marc Wilmots n'est pas passé inaperçu. Avait-on songé à lui afin de contenter la presse francophone et d'avoir une présence du Sud dans le giron de l'équipe nationale ? Vandereycken a balayé cette affirmation. Wilmots l'intéressait pour son vécu et sa personnalité. Il l'a eu comme joueur au Standard et ça s'était bien passé. Le coach a accepté la décision mais regrettait qu'elle se soit fait attendre aussi longtemps : " Il ne veut pas être T2, parfait. Mais ne savait-il pas ça il y a deux mois quand nous avons eu un entretien de trois heures ?" Vandereycken n'a pas entendu les critiques que le Hesbignon a exprimées sur la RTBF dans son rôle de consultant : " Il y a des chaînes que je ne capte pas chez moi ". Belle pirouette. Le T2 idéal semblait difficile à trouver. Des noms ont circulé : Lorenzo Staelens, Erwin Vandenbergh, Jos Daerden, Jean-François de Sart, etc. VDE n'a pas discuté de cela avec de Sart : il voulait un T2 à temps plein. Les deux " V " ont joué ensemble à Anderlecht (avec bonheur) et se sont disputés à Mexico 86 où VDE reprocha à Enzo Scifo et Vercauteren de ne pas assez... défendre. Ils ont le même caractère renfrogné et tatillon. Ils devraient s'entendre. Vercauteren est T2 : un pas en arrière pour mieux sauter et remplacer VDE un jour ? Personne n'était au courant des contacts de VDE avec l'ex-coach mauve. L'UB respire : elle avait démenti tout contact avec Staelens. Si ce dernier avait émergé, on aurait parlé de friture sur la ligne. " Quand les médias ont annoncé la naturalisation de Mémé Tchité, mon téléphone a sonné : des journalistes voulaient savoir si j'allais le retenir pour le prochain match de l'équipe nationale ", raconte Vandereycken. Est-il intéressé par un joueur qui réussit en Espagne avec Santander (6 buts en championnat) ? Avant de se prononcer, le coach fédéral doit attendre la parution au Moniteur de la naturalisation et le feu vert de la FIFA. Il ne veut pas perdre des points lors de la campagne de qualification de la prochaine Coupe du Monde... VDE a défendu de Sart dans le conflit qui l'oppose au Cercle Bruges à propos de la blessure de Tom De Sutter. Touché au genou lors d'un amical d'Espoirs et opéré, sa saison est terminée. Glen De Boeck a reproché à de Sart de ne pas l'avoir épargné alors qu'il était fatigué mais VDE a souligné que c'était un accident dû à la fatalité. Belgique-Maroc est important car beaucoup de jeunes Diables sont sélectionnables pour les Jeux Olympiques. Vandereycken a juré que la Belgique veut aligner la meilleure équipe possible en Chine. Avec de Sart, il choisira attentivement les trois éléments de plus de 23 ans admis par les CIO. Le nom de Daniel Van Buyten a circulé mais les clubs ont le droit de refuser de céder les plus de 23 ans comme le Bayern Munich le fera pour Mark van Bommel. Une preuve que VDE s'intéresse aux Jeux; il sera là, pas loin de de Sart en... pékin. l par pierre bilic - photos : belga