Au Canada, des résidents d'un quartier d'Ottawa cherchent à prendre leurs distances vis-à-vis de Donald Trump en débaptisant leur rue qui porte le nom de l'ancien président depuis la fin des années 1990, bien avant que le magnat de l'immobilier ne s'engage en politique. Si tu pouvais choisir le nom de ta rue, tu mettrais qui?
...

Au Canada, des résidents d'un quartier d'Ottawa cherchent à prendre leurs distances vis-à-vis de Donald Trump en débaptisant leur rue qui porte le nom de l'ancien président depuis la fin des années 1990, bien avant que le magnat de l'immobilier ne s'engage en politique. Si tu pouvais choisir le nom de ta rue, tu mettrais qui? MOHAMED RÉDA HALAIMA: Dani Alvès, sans aucun doute, parce que c'était mon joueur préféré quand j'étais petit. Je regardais tous ses matches à la télévision, je décortiquais ses actions, j'étais un grand fan. Techniquement, tactiquement, ça reste le top, je trouve, pour un arrière droit. Sinon, et pour faire honneur à mes origines, la rue Cheb Khaled, évidemment! Le chanteur de "Aïcha". Chez nous aussi, le débat s'anime autour d'une réflexion globale sur les personnalités controversées qui balisent notre espace public. À Bruxelles, c'est le tunnel Léopold II qui s'apprête à être rebaptisé. Toi, c'est quoi la partie de ton histoire que tu préférerais pouvoir effacer? RÉDA HALAIMA: Quand je jouais à Oran, en Algérie, je me suis bagarré avec un joueur de mon équipe lors d'un entraînement. J'étais stressé, il m'a provoqué et ça a fini en grosse bagarre. Je n'aurais pas dû faire ça, c'est une erreur et j'en ai payé le prix. Ça m'a valu d'être écarté pendant deux jours du groupe. Depuis, j'ai changé et j'ai compris qu'il ne fallait pas se préoccuper des autres. Je regarde devant moi et je ne pense qu'à ma carrière. Le reste n'a pas d'importance. Une étude récente du GDS (Global Drug Survey), une organisation de recherche indépendante basée à Londres, établit que les Anglais et les Écossais seraient les rois de la beuverie, soit les pays avec les taux d'alcoolisation les plus importants. Presque un désaveu pour la Belgique. La dernière fois que tu as perdu à un jeu et que tu l'as mal vécu? RÉDA HALAIMA: À Uno et ça m'arrive tout le temps! Je suis souvent dernier, mais parfois, je vous rassure, je finis quand même avant-dernier. Il n'y a rien à faire, je ne sais pas comment il fait, mais c'est Rapha ( Holzhauser, ndlr) le plus fort à ce petit jeu-là aussi. Avec Tarik ( Tissoudali, ndlr), mais lui, il trichait. Heureusement qu'il est parti ( Il rit). Le 20 janvier dernier, des employés d'un restaurant d'Estes Park, dans le Colorado, ont découvert qu'un client avait laissé un pourboire de 1.400 dollars. Lui dont l'addition ne s'élevait initialement qu'à vingt dollars. Toi aussi, tu te dis que tu donnerais tous les pourboires du monde pour voir les restaurants et les bars rouvrir? RÉDA HALAIMA: Les bars, honnêtement, je m'en fous, ça ne me concerne pas vu que je suis musulman et que je ne bois pas d'alcool, je n'y vais jamais. Les restaurants par contre, ça me manque. J'avais mes petites habitudes chez Al Forno, un resto marocain près de chez moi. Je serai content de pouvoir y retourner. La maison la plus étroite de Londres est aujourd'hui mise en vente pour un million d'euros. Particularité de ce pavillon très atypique, situé dans le quartier de Shepherd's Bush, sa façade ne mesure qu'1m80 de largeur pour 96 m2 de surface habitable. Toi aussi tu te demandes parfois pourquoi il y a des campings qui coûtent plus cher que des hôtels? RÉDA HALAIMA: Ça fait deux ans que je ne suis pas parti en vacances. Comme tout le monde, cet été à cause du Covid, et l'an dernier, je venais d'arriver à Anvers, je voulais découvrir la ville. Mais sinon, je ne suis pas du genre à dormir sous tente. Pour mes dernières vacances, on avait loué une grande villa avec piscine à Oran pour toute la famille. Quand j'y repense, j'ai parfois l'impression que c'était dans une autre vie. Et je ne dis pas ça parce qu'il a neigé toute la semaine ( Il rit).