La saison passée, la Fiorentina a déboursé 15 millions pour les services d' Alberto Gilardino (27 ans). Il y a trois mois, le club a repoussé une offre de 25 millions émanant de Lyon. Le directeur sportif florentin, Pantaleo Corvino, souhaite d'ailleurs reconduire d'un an le contrat de l'attaquant, soit jusqu'en 2014, et y insérer une clause selon laquelle l'avant pourrait partir contre 40 millions.
...

La saison passée, la Fiorentina a déboursé 15 millions pour les services d' Alberto Gilardino (27 ans). Il y a trois mois, le club a repoussé une offre de 25 millions émanant de Lyon. Le directeur sportif florentin, Pantaleo Corvino, souhaite d'ailleurs reconduire d'un an le contrat de l'attaquant, soit jusqu'en 2014, et y insérer une clause selon laquelle l'avant pourrait partir contre 40 millions. Quand la Fiorentina a transféré l'avant de Milan en 2008, Gilardino n'avait inscrit que sept buts, contre douze l'exercice précédent mais Corvino et l'entraîneur Cesare Prandelli ont pris le risque. Ils avaient encore en mémoire l'attaquant qui avait marqué 23 buts lors des saisons 2003-2004 et 2004-2005, pour le compte de Parme entraîné alors par Prandelli. C'est d'ailleurs sur l'insistance du coach qu'en 2002 Parme avait acquis le jeune attaquant, qui appartenait à Piacenza mais jouait à Vérone, à l'époque en Serie A. En 2005, Milan avait déboursé 24 millions pour l'avant, qui avait inscrit 50 buts en 96 matches pour Parme mais d'année en année, Gilardino a perdu sa valeur, en proie à la féroce concurrence qui règne chez les Rossoneri. Après un début difficile, Gilardino a marqué 19 buts en championnat et cinq en huit joutes de Ligue des Champions. Cette année, il n'a encore inscrit que trois buts en championnat mais il a trouvé le chemin des filets en Ligue des Champions et sous le maillot italien. Mardi, il a marqué un des buts florentins en Hongrie, à Debrecen, où la Fiorentina s'est imposée 3-4. Il a raté le match contre Liverpool, suspendu suite à une carte rouge à Lyon, où son club s'est incliné 1-0. Une semaine auparavant, il a égalisé en Irlande (2-2), dans les arrêts de jeu, lors de l'avant-dernier match de qualification. Un quart d'heure plus tôt, Marcello Lippi l'avait fait entrer à la place d' Antonio Di Natale. Trois jours plus tard, Gilardino a sauvé l'Italie en réussissant un hattrick contre Chypre qui menait 2-0. En l'espace d'un quart d'heure, Gilardino a offert la victoire à la Squadra et fait taire le public qui sifflait. Bien qu'il ait inscrit autant de buts que Luca Toni (16), Gilardino n'est cependant pas considéré comme un titulaire à part entière. Et certains verraient même Amauri, le Brésilien de la Juventus, qui a demandé la naturalisation, à sa place. LIVOURNE : le président Aldo Spinellia renvoyé le duo Gennaro Ruotolo - Walter Russo. Serse Cosmi(51 ans) doit préserver l'équipe de la rétrogradation. Avant cela, il a entraîné Pérouse quatre ans puis a été champion de Serie B avec Genoa, un titre qui lui a été retiré pour corruption. Il a ensuite connu des temps moins fastes à Udinese et à Brescia. Il était sans emploi depuis son renvoi en septembre 2008. BOLOGNE a également renvoyé son coach. Depuis que la famille Menarinia repris le club il y a 14 mois, elle a déjà limogé trois entraîneurs. Giuseppe Papadopuloa survécu à sept mois et quinze matches. Son successeur, Franco Colomba(54 ans), qui a dirigé Ascoli la saison dernière, a un long passé à Bologne : il y a effectué ses classes avant de débuter en équipe fanion en 1974 et d'y conclure sa carrière active en 1983, quand Bologne a été relégué en Serie C. CHRISTIAN VIERI (36 ans) met un terme à sa carrière. L'avant a porté les couleurs de l'Atalanta la saison dernière mais ne trouve plus acquéreur. Son parcours l'a mené successivement de Torino à Pise (Serie B), Ravenne (Serie B), Venise (Serie B), l'Atalanta, la Juventus, l'Atletico Madrid, la Lazio, l'Inter, Milan, Monaco, la Sampdoria, l'Atalanta, la Fiorentina et encore l'Atalanta. Il a inscrit 270 buts dont 23 pour l'équipe nationale. JEAN-FRANÇOIS GILLET, une fois n'est pas coutume, n'a pas figuré dans le tiercé des meilleurs joueurs de Bari sur la lancée de la montée. Les temps sont plus durs pour Gaby Mudingayi, titulaire à Bologne. VINCENZO IAQUINTA, le centre-avant de la Juventus, devra être opéré d'une lésion au ménisque externe du genou gauche. Indisponibilité prévue: 30 à 40 jours. Avec Marchisio et Buffon, cela fait le troisième cas en moins d'un mois. GEERT FOUTRÉ