Mislav Orsic a vécu une semaine fantastique! L'avant avait déjà montré sa forme lors de la victoire 0-5 contre le NK Varazdin, une équipe de bas de classement en Croatie, en marquant deux buts et en délivrant autant d'assists. C'était l'échauffement idéal avant les huitièmes de finale d'Europa League, où il a réussi un hat-trick contre les Spurs. "J'avais bien préparé mes joueurs à tenir Orsic, pourtant", a d...

Mislav Orsic a vécu une semaine fantastique! L'avant avait déjà montré sa forme lors de la victoire 0-5 contre le NK Varazdin, une équipe de bas de classement en Croatie, en marquant deux buts et en délivrant autant d'assists. C'était l'échauffement idéal avant les huitièmes de finale d'Europa League, où il a réussi un hat-trick contre les Spurs. "J'avais bien préparé mes joueurs à tenir Orsic, pourtant", a déclaré un José Mourinho très déçu, à propos des infiltrations de l'ailier gauche, auteur de quatorze goals en 22 matches en championnat croate cette saison. Le but de la qualification, marqué à la première minute de la deuxième prolongation, a été le plus beau des trois: dans un sprint de plus de trente mètres, il a zigzagué entre Serge Aurier, Moussa Sissoko et Tanguy Ndombele avant de conclure son action. Les troupes de Damir Krznar (48 ans), l'entraîneur-adjoint qui vient de succéder au T1 Zoran Mamic, ont décroché une belle récompense: elles vont en découdre avec Villarreal. Mamic a démissionné la semaine dernière, car il risque une condamnation de quatre ans et huit mois de prison pour fraude. En Croatie, Orsic est connu sous le surnom de "bourreau de l'Atalanta". En septembre 2019, il a en effet claqué un triplé contre le club de Bergame, dans la phase de poules de la Ligue des Champions. "Mislav est un vrai joueur d'équipe", explique Krznar. "Il ne pense jamais à son intérêt personnel." Cette semaine, il a l'occasion de montrer ses qualités en équipe nationale, où il n'a jamais brillé, durant les matches de qualifications contre la Slovénie, Chypre et Malte. Orsic a suivi un parcours atypique. Il s'est déjà produit pour des équipes de Serie B, de Chine et même de Corée du Sud. Il serait excessif de le dépeindre comme un buteur en série. C'est plutôt un homme d'actions et d'intuitions. Quoi qu'il en soit, le Dinamo Zagreb est très satisfait de lui. Au point que le 12 février dernier, il a prolongé son contrat jusqu'en 2025.