Lorsque MéméTchité, qui a disputé l'intégralité de la rencontre à Villarreal, a choisi de lier sa destinée au Racing Santander, club anonyme de la Liga par excellence, il n'imaginait sans doute pas vivre une saison aussi pleine. Le 13e budget de l'élite est la révélation du championnat. L'équipe a réalisé le meilleur premier tour de son histoire (32 points : 9 victoires, 5 partages et 5 défaites) et a également atteint les demi-finales de la Coupe du Roi pour la première fois.
...

Lorsque MéméTchité, qui a disputé l'intégralité de la rencontre à Villarreal, a choisi de lier sa destinée au Racing Santander, club anonyme de la Liga par excellence, il n'imaginait sans doute pas vivre une saison aussi pleine. Le 13e budget de l'élite est la révélation du championnat. L'équipe a réalisé le meilleur premier tour de son histoire (32 points : 9 victoires, 5 partages et 5 défaites) et a également atteint les demi-finales de la Coupe du Roi pour la première fois. Depuis deux ans, le Racing est en pleine ascension. Tout a commencé la saison dernière, lorsque l'entraîneur MiguelAngelPortugal a débarqué et a fait signer, le dernier jour du mercato, l'attaquant serbe NikolaZigic. L'été dernier, Portugal est parti comme directeur technique au Real Madrid et Zigic a signé à Valence, mais la marche en avant ne s'est pas arrêtée. MarcelinoGarcia, qui avait triomphé sur le banc du Recreativo, a su prendre le relais avec bonheur à la tête d'une équipe sans vedettes, qui forme un bloc. Une équipe qui encaisse peu, surtout à domicile, et où chaque but marqué rapporte gros. Une équipe qui allie jeunesse et expérience, et qui peut compter sur une colonne vertébrale que les supporters récitent par c£ur : le gardien Toño, qui rassure ses défenseurs ; l'arrière central argentin EzequielGaray, déjà pressenti par le FC Barcelone pour la saison prochaine ; le milieu de terrain GonzaloColsa, bien épaulé par Pedro Duscher ; et l'attaquant PedroMunitis, que certains pensaient usé et qui s'affirme comme leader offensif. Tchité et EbiSmolarek, les deux transferts de l'été (12 millions au total), officient comme compléments de Munitis. Leur vitesse fait merveille. L'ancien Anderlechtois commence à trouver régulièrement le chemin des filets. Le Polonais, fils de l'ancien international WlodzimierzSmolarek qui remporta la médaille de bronze à la Coupe du Monde 1982 aux côtés de ZbigniewBoniek, a déjà joué à Feyenoord et à Dortmund mais découvre la Liga. Selon leur entraîneur, les deux joueurs ont encore une grosse marge de progression. En 40 ans de Liga, Santander ne s'est encore jamais qualifié pour une compétition européenne. Sera-ce pour cette année ? RAUL (30 ans) mais aussi IkerCasillas (26 ans) ont signé un contrat à vie au Real Madrid (avec reconversion à un poste à responsabilité de leur choix à l'issue de leur carrière active) : le premier jusqu'en 2011, le second jusqu'en 2017. Après cette date, le contrat sera automatiquement prolongé en cas de participation à 30 matches. WESLEY SNEIJDER (23 ans) sera indisponible pendant un mois : il s'est fracturé une côté à l'entraînement. JOSE DEL NIDO, le président du FC Séville, a annoncé qu'il devra vendre si le club ne se qualifie pas pour la Ligue des Champions. Tom De Mul était à nouveau sur le banc contre l'Espanyol. SAMUELETO'O (26 ans) est revenu de la Coupe d'Afrique avec deux jours de retard, mais surtout avec une blessure à la cuisse qui l'a empêché de participer au match contre Saragosse, le week-end passé. JAVIER MASCHERANO a proposé ses services au FC Barcelone. JAIME GAVILAN (22 ans), le milieu de terrain de Getafe, est lourdement retombé sur la tête après un choc avec un joueur de l'AEK Athènes. Il en est quitte pour deux semaines de repos. " Je préfère ne pas regarder les images car j'aurais pu perdre la vie ". DAVID ALBELDA (30 ans), le joueur de Valence écarté, a déposé plainte au tribunal. Le jugement sera rendu ce 22 février. Lors d'une réunion secrète, les dirigeants de Valence auraient demandé à sept joueurs de témoigner contre lui : FernandoMorientes, IvanHelguera, JoséLuisMora, MarcoCaneira, CarlosMarchena, RubenBaraja et EmilianoMoretti. DANIEL DEVOS