Anderlecht a perdu le titre de champion de Belgique cette saison mais a écrasé la concurrence dans les distinctions individuelles puisque Vincent Kompany a été couronné Footballeur Pro lundi dernier (voir le règlement plus bas). Comme l'année dernière, il était aussi élu Jeune Pro par ses confrères de D1. Cela venant après le Soulier d'Or de l'hiver dernier confirme des dispositions exceptionnelles à seulement 18 ans. Du coup, tout le monde se demande encore plus qu'avant si le Million Dollar Baby est déjà assez bon pour un grand transfert européen.
...

Anderlecht a perdu le titre de champion de Belgique cette saison mais a écrasé la concurrence dans les distinctions individuelles puisque Vincent Kompany a été couronné Footballeur Pro lundi dernier (voir le règlement plus bas). Comme l'année dernière, il était aussi élu Jeune Pro par ses confrères de D1. Cela venant après le Soulier d'Or de l'hiver dernier confirme des dispositions exceptionnelles à seulement 18 ans. Du coup, tout le monde se demande encore plus qu'avant si le Million Dollar Baby est déjà assez bon pour un grand transfert européen. Mais à Anderlecht, d'autres joueurs se sont mis en évidence cette saison comme le Suédois Christian Wilhelmsson et on entre dans une période de supputations nerveuses. Car tout le monde sait à quel point la valeur marchande d'un joueur est fluctuante. L' Aruna Dindane que les Mauves voulaient absolument garder en septembre dernier ne vaut plus ce qu'il valait à l'époque. C'est frustrant, parce que le club est prêt à le laisser partir... mais au prix dont on parlait à l'époque. A Bruges aussi, on va se pencher sur l'avenir dès les libations du titre (et de la prochaine Coupe ?) terminées. Qui va suivre Peter Van Der Heyden, transféré à Wolfsburg ? Bosko Balaban ou même l'icône locale Timmy Simons dont la cote a augmenté hors frontières malgré les limites européennes du Club ? Et quid du coach norvégien Trond Sollied qui, arrivé en 2000 au Club, remporte cette fois son second titre après celui de 2003 ? Son équipe a aussi été trois fois deuxième et a déjà remporté une Coupe ! Pas étonnant qu'il ait été choisi comme Entraîneur de l'Année pour la seconde fois après 2003, c'est remarquable comme palmarès. Mais alors qu'il possède encore une saison de contrat dans la Venise du Nord, on y pense et dit sous le couvert du secret qu'il serait temps qu'il s'en aille. Six ans, c'est long pour un coach. Et si les résultats nationaux sont là, il n'a pas de perfs européennes à faire valoir. Sollied dit qu'il restera jusqu'au bout et ses dirigeants qu'ils ne sont pas prêts à lui payer un dédit d'un an. Evidemment, si un club lui faisait la cour, il y aurait moyen de moyenner... mais c'est tout de même surréaliste. Sollied a donné à son équipe les structures tactiques qui lui ont offert les moyens d'exploiter toutes ses qualités, ce que Hugo Broos n'a pas réussi à Anderlecht après le titre de l'an dernier. Et même lors de la reprise en mains de Franky Vercauteren, certains points ont également été jetés à la poubelle mais le nouveau coach avait l'excuse d'avoir dû travailler dans l'urgence. Le match de dimanche dernier a tout de même prouvé qu'Anderlecht valait mieux qu'une deuxième place au classement comme l'a publiquement regretté son président Roger Vanden Stock. Dans le bas du classement, le Brussels s'est sauvé plus facilement que prévu mais Mons fait partie de la charrette tragique avec Ostende : direction la D2. Dommage pour les Dragons qui avaient si bien commencé leur aventure en D1 en terminant neuvièmes en 2003 avant de retomber à la 16e place l'année dernière. Il faut espérer que le président Dominique Leone et ses amis aient toujours autant d'envie d'apprendre mais suivent cette fois û comme il y a trois ans û les conseils d'un réel connaisseur. L'époque des succès coïncidait avec le management de Jean-Claude Verbist... Quant au Standard, son aventure n'est pas terminée en D1 mais on le voit mal rater le coche à Ostende pour se qualifier en Coupe de l'UEFA. Une médaille de bronze, ce n'est pas mal quand on commence la course tard après les autres, hein ! Mais il faut espérer que la saison prochaine, les Rouches ne rejouent plus un remake du Lièvre et la Tortue, ce serait trop dommage... Le référendum du Footballeur Pro : tous les footballeurs professionnels de D1 ont été priés d'attribuer respectivement trois, deux et un points pour les catégories de Footballeur Pro, Jeune Pro (né après le 1er août 1983, donc âgé de 21 ans maximum), Gardien, Entraîneur et Arbitre. Etaient éligibles les joueurs pros de D1, les entraîneurs de D1, les arbitres de D1 et les joueurs et coaches belges actifs à l'étranger. Pour être élus, les joueurs et entraîneurs doivent avoir terminé la saison dans le même club. Pour le prix du fair-play votent les arbitres, les capitaines d'équipes et un panel de dirigeants. par John BaeteANDERLECHT A PERDU LE TITRE DE CHAMPION de Belgique cette saison mais a écrasé la concurrence dans les distinctions individuelles