Depuis l'instauration de la victoire à trois points en 1994, jamais une équipe italienne n'a présenté, sur une saison, les chiffres atteints par l'AC Milan jusqu'à aujourd'hui. En 20 rencontres, les Milanais ont déjà grappillé 51 unités, soit seulement une défaite et trois nuls pour seize victoires. Depuis le début de l'année, les Rossoneri ont remporté tous leurs matches de championnat. Par contre, en Coupe et à domicile, ils ont subi la loi de la Lazio (1-2), encaissant un but dès la première minute.
...

Depuis l'instauration de la victoire à trois points en 1994, jamais une équipe italienne n'a présenté, sur une saison, les chiffres atteints par l'AC Milan jusqu'à aujourd'hui. En 20 rencontres, les Milanais ont déjà grappillé 51 unités, soit seulement une défaite et trois nuls pour seize victoires. Depuis le début de l'année, les Rossoneri ont remporté tous leurs matches de championnat. Par contre, en Coupe et à domicile, ils ont subi la loi de la Lazio (1-2), encaissant un but dès la première minute. A cette occasion, l'AC Milan récupérait Filippo Inzaghi, qui a d'emblée inscrit un but pour son premier match depuis le 21 décembre. L'an dernier, Inzaghi avait marqué 30 buts sur trois fronts, ce qui a rapporté une place en finale de la Coupe et la victoire en Ligue des Champions. Il est le meilleur buteur italien en Coupe d'Europe, avec 46 réalisations. Son retour constitue une bonne nouvelle pour Milan, même si la production offensive est également assurée par Andriy Shevchenko, meilleur buteur actuel. Même le joker de luxe Jon Dahl Tomasson remplit bien son rôle avec six buts en treize rencontres. Milan est poursuivi au classement par une AS Roma qui s'accroche, mais possède plus d'atouts, ce qui lui permet d'être encore actif sur trois fronts. Au niveau des Brésiliens, Kaka brille évidemment toutes les semaines sur les pelouses de la Péninsule mais il n'est pas le seul. Le gardien Dida, en Lombardie depuis 2000, est pour beaucoup dans le brevet de quasi-invincibilité des Milanais. Au début, il a encore subi la concurrence de Christian Abbiati mais il a disputé dimanche dernier son 51e match en Serie A. Avec lui dans les buts, la défense milanaise n'a pris que 10 buts en 20 matches. A noter que lors de la défaite en Coupe contre la Lazio, Abbiati défendait les buts milanais. (G. Foutré) COUPE : la Lazio a un pied en finale suite à sa victoire à San Siro contre Milan. Juventus-Inter s'est terminé sur 2-2 (les matches retour ont lieu cette semaine). ROBERTO MANCINI (39 ans) a confirmé qu'il avait discuté avec Tottenham en décembre mais a assuré qu'il entraînerait encore la Lazio la saison prochaine. Son contrat court jusqu'en 2008. MARCO MATERAZZI (30 ans), le défenseur international de l'Inter, est suspendu jusqu'au 29 mars. Après la rencontre contre Sienne, où il n'était pas repris, il avait frappé un adversaire au visage. En tout, il écope d'une amende de 5.000 euros, de onze matches de suspension et rate le match contre la Tchéquie. PARME a pour la première fois un sponsor maillot autre que Parmalat depuis que le club évolue en Serie A : Cariparma. BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 16 buts ; 2. Trezeguet (Juventus) 12 ; 3. Totti (AS Rome), Bazzani (Sampdoria), Vieri (Inter) 11. G.Foutré