Il faudra donc attendre le 13 octobre pour revoir Mike Tyson à l'oeuvre. Son combat face au Danois Brian Nielsen, à Copenhague, a été reporté à cette date en raison des problèmes de dos rencontrés par l'Américain. Agé de 35 ans, celui-ci effectuera sa rentrée après un an d'absence. Il avait en effet disputé son dernier combat en octobre 2000 face au Polonais A...

Il faudra donc attendre le 13 octobre pour revoir Mike Tyson à l'oeuvre. Son combat face au Danois Brian Nielsen, à Copenhague, a été reporté à cette date en raison des problèmes de dos rencontrés par l'Américain. Agé de 35 ans, celui-ci effectuera sa rentrée après un an d'absence. Il avait en effet disputé son dernier combat en octobre 2000 face au Polonais Andrew Golota, qui avait abandonné après deux rounds. Entre-temps, Tyson a enregistré une bonne nouvelle puisque la justice américaine a décidé qu'il n'existait pas de preuves suffisantes pour le poursuivre du chef de viol sur une femme de 50 ans. Reconnu coupable d'un autre viol en 1992, celui de Desiree Washington, il avait passé plus de trois ans dans une prison de l'Indiana. Michael Gerard Tyson est né le 30 juin 1966. Son père biologique, Jimmy Kirkpatrick, est père de 19 enfants nés de femmes différentes dont Lorna Tyson, la mère de Mike. Sans grands moyens, celle-ci s'installe alors dans un ghetto de Brooklyn. C'est là que Mike sombre dans la délinquance. A 13 ans, il est placé dans un centre à Spofford, où il rencontre Mohammed Ali, qui lui parle de sa passion pour la boxe. Tyson, qui pèse déjà 90 kg, s'entraîne alors tellement fort que ses adversaires préfèrent parfois déclarer forfait mais à l'âge de 16 ans, alors qu'il est loin d'être calmé, il perd sa mère et est adopté par Cus D'Amato, son entraîneur. En 1985, un an après avoir loupé la qualification pour les J.O., il livre ses premiers combats professionnels, en remportant huit par K.O. Mais cette année-là, D'Amato décède. C'est Kevin Rooney qui le guide alors et, à 20 ans, il devient le plus jeune champion du monde de l'histoire, dominant alors la catégorie-reine pendant trois ans. C'est alors que Don King entre dans la danse et qu'il connaît beaucoup d'ennuis sur le plan privés: bagarres, accident, divorce... En 1990, James Buster Douglas lui inflige sa première défaite en 38 combats. Pendant son incarcération, il se convertit à l'islam. Et le 16 mars 1996, il remporte un nouveau titre de champion du monde face à l'Anglais Frank Bruno. (P. Sintzen)