Elle n'a que 24 ans mais elle est prête à écrire une page d'histoire. La saison passée, Mikaela Shiffrin a remporté 17 des 24 manches de coupe du monde, s'adjugeant pour la troisième année consécutive le classement général tout en remportant l'or en slalom et en Super G au Mondial de Suède. Elle a déjà gagné 60 manches de coupe du monde et est troisième au classement général derrière Lindsey Vonn (82) et Annemarie Moser-Pröll (62). Elle va probablement intégrer le top trois des deux sexes dans les mois à venir, si elle est épargnée par les blessures. Vonn ...

Elle n'a que 24 ans mais elle est prête à écrire une page d'histoire. La saison passée, Mikaela Shiffrin a remporté 17 des 24 manches de coupe du monde, s'adjugeant pour la troisième année consécutive le classement général tout en remportant l'or en slalom et en Super G au Mondial de Suède. Elle a déjà gagné 60 manches de coupe du monde et est troisième au classement général derrière Lindsey Vonn (82) et Annemarie Moser-Pröll (62). Elle va probablement intégrer le top trois des deux sexes dans les mois à venir, si elle est épargnée par les blessures. Vonn et le légendaire Suédois Ingemar Stenmark (86) resteront inaccessibles un an encore mais Shiffrin peut déjà dépasser sa grande idole, Marcel Hirscher (67). Le champion autrichien, qui s'est adjugé le classement général à huit reprises, l'a inspirée. Pendant les temps morts du week-end, entre deux courses, elle se réfugiait dans son appartement, au chaud sous une couette, elle allumait la télévision et étudiait comment Hirscher passait les portes. " J'étais encore plus motivée après l'avoir observé. Ces images me donnaient une énergie incroyable et la force d'être encore plus agressive à skis. Dommage qu'il ait arrêté. Marcel va me manquer. " Elle le reconnaît : elle a eu un choc en septembre quand l'Autrichien a annoncé sa retraite. Le ski venait déjà de prendre congé de Lindsey Vonn, âgée de 34 ans, et du Norvégien Aksel Lund Svindal, 36 ans. " Je ne pense pas que je tiendrai aussi longtemps. Sans doute jusqu'à trente ans, je crois, à moins que je ne m'amuse toujours et surtout que je conserve un bon niveau. Je continuerai si j'estime être encore assez bonne ", a déclaré Shiffrin, qui peut enlever sa quatrième victoire d'affilée au classement général cette année, un exploit accompli par Moser-Pröll il y a 45 ans. Toutefois, la concurrence est rude, surtout en slalom. La Slovaque Petra Vlhova (24 ans) est la championne du monde en titre en slalom géant et a terminé deuxième du classement général dernier tandis que la Néo-zélandaise Alice Robinson, qui n'a encore que 17 ans, a déjà créé la surprise la saison passée et a été un rien plus rapide à Sölden, lors du week-end d'ouverture de la saison. " L'année passée a été exceptionnelle. Je ne peux pas m'attendre à l'égaler ", a déclaré l'Américaine, la meilleure dans les trois disciplines - slalom, slalom géant et Super G. " Mais je peux prendre plus de risques durant une saison sans Jeux d'Hiver ni championnats du monde et tenter de progresser en descente. Je veux reculer mes limites, essayer d'être plus rapide ", a-t-elle expliqué à NBC Sports, tout en se voulant prudente. " En fin de saison, j'ai souffert du dos et ce n'était pas nouveau. Je skie en coupe du monde depuis l'âge de quinze ans. Huit ans de ski au plus haut niveau, ça requiert un fameux tribut. "