J onathan Woodgate (26 ans) est de retour à la maison. Né à Middlesbrough, il était un des grands espoirs défensifs de l'Angleterre à la fin des années '90. Leeds l'a repéré dans un petit club du voisinage à l'âge de 13 ans et l'a mué en un défenseur de classe, qui a remporté la FA Youth Cup en 1997 avant d'effectuer ses débuts parmi l'élite. Un an plus tard, Kevin Keegan le reprenait dans sa sélection nationale. On prédisait un brillant avenir à Woodgate.
...

J onathan Woodgate (26 ans) est de retour à la maison. Né à Middlesbrough, il était un des grands espoirs défensifs de l'Angleterre à la fin des années '90. Leeds l'a repéré dans un petit club du voisinage à l'âge de 13 ans et l'a mué en un défenseur de classe, qui a remporté la FA Youth Cup en 1997 avant d'effectuer ses débuts parmi l'élite. Un an plus tard, Kevin Keegan le reprenait dans sa sélection nationale. On prédisait un brillant avenir à Woodgate. Encore faut-il avoir les reins solides pour supporter la pression. Woodgate a déraillé. A Leeds, il a été impliqué dans un scandale. Il faisait partie d'une bande de blancs ivres qui a tabassé un allochtone dans une discothèque. Le tribunal a acquitté Woodgate de la présomption de coups mais a sanctionné son implication par 100 heures de travaux d'utilité publique. La FA l'avait écarté du Mondial en 2002 alors qu'il avait déjà raté l'EURO 2000... Une fois Leeds en proie à des problèmes financiers, en janvier 2003, Newcastle a transféré le joueur. Là, il est redevenu un pilier de la défense. Newcastle n'a perdu aucun match quand il jouait. Seul problème, sa fragilité. Elle n'a pourtant pas rebuté le Real, qui a offert 22 millions d'euros pour ses services en août 2004, à la stupéfaction générale. Woodgate était déjà blessé à ce moment et peu renommé sur la scène internationale. Cet exil s'est révélé catastrophique. Woodgate n'a pu se défaire d'une blessure à la cuisse qui l'a tenu sur la touche plus de 500 jours. Durant sa première saison en Espagne, il n'a pas joué une seule minute en équipe fanion. Il n'y a effectué ses débuts que le 22 septembre 2005, contre Bilbao. Ils furent aussi dramatiques que son séjour jusque-là puisque Woodgate marqua un but contre son camp et fut exclu pour deux cartes jaunes. Au début de cette année civile, il a progressé : le Real a préservé ses filets dix matches de suite avec l'Anglais, avant qu'il se blesse à nouveau. Une atteinte aux muscles puis au dos l'a privé du Mondial. L'arrivée de Fabio Cannavaro hypothéquait ses chances et Woodgate, qui ne parlait toujours pas espagnol au bout de deux ans, a demandé à revenir en Premier League. Le Real, pour le compte duquel il a joué 14 matches en deux saisons, a donné son accord. Newcastle et Middlesbrough étaient sur les rangs, Woodgate a préféré l'équipe de sa ville natale. WEST HAM a réalisé l'exploit de la période des transferts en attirant deux internationaux argentins de renom : Carlos Tevez et Javier Mascherano. Le premier est un avant style Wayne Rooney, le second un médian défensif. L'Iranien Kia Joorabchian a financé le coup. Il négocie la reprise de West Ham. Il s'est retiré des Corinthians, où les deux joueurs se produisaient. ARSENAL a raté son début de championnat (un point sur six). Il a acquis trois joueurs in extremis mais en a aussi perdu deux. Comme on s'y attendait, Ashley Cole a rejoint Chelsea mais en échange, William Gallas rejoint Arsenal, qui a aussi procédé à un troc avec le Real. Jose Antonio Reyes retourne en Espagne et l'avant brésilien Julio Baptistadébarque à Londres. Il y retrou-ve un compatriote, Denilson, âgé de 18 ans et originaire de Sao Paulo, transféré en dernière minute. Il est capitaine des - 19 ans brésiliens et est loué un an pour acquérir du rythme. ROBERT HUTH (Chelsea) a finalement signé à Middlesbrough. Début juillet, l'Allemand avait raté les tests médicaux mais il a finalement été transféré. Stilian Petrov (ex-Celtic) est le premier transfert de Martin O'Neill à Aston Villa. PORTSMOUTH a acquis un vieux renard et des jeunes. Andy Cole (34 ans) ne jouait plus à Manchester City depuis le 12 février, suite à des blessures, mais a obtenu un contrat. Les supporters attendent plus du Croate Niko Kranjcar (Hajduk Split) et du Portugais Manuel Fernandes (Benfica). P. T'KINT