Cette saison est marquée par le renouvellement des droits de diffusion du foot belge...

Ce contrat est notamment fondateur pour le Week-end Sportif, dont le modèle est à réinventer. L'évolution du digital amène une autre manière de consommer les contenus. Le Week-end Sportif doit dépasser le cadre de la télé et être décliné sur d'autres médias digitaux, sur plusieurs plate formes. L'une des missions de la RTBF est de satisfaire le plus large public. Bref, ce remodelage en profondeur de la marque " WES " dépasse largement le poste du présentateur. Il conviendra de répondre à une demande des responsables de notre nouveau modèle : médias et contenus. Nous aurons un point de vue à partager, des idées à faire valoir et les acteurs impliqués dans l'émission participeront avec l'équipe des sports à un projet très novateur pour ce qui est la plus ancienne marque du service des sports. La première émission date de 1958.

On devrait connaître mon successeur au plus tard début 2020. " Michel Lecomte

La Pro League est-elle réceptive à vos attentes ?

On devrait pouvoir aborder le nouveau contrat en nous libérant de nos habitudes pour penser en priorité à nos publics dans toutes leurs catégories d'âge. Cela dépendra du cahier des charges que la Pro League est en train d'élaborer. J'espère qu'il tombera plus rapidement que lors des dernières procédures. C'est dans l'intérêt de tout le monde.

Ophélie Fontana, qui a été, à un moment, pressentie à la présentation du Week-end Sportif, présente le JT de 13h...

Je suis très heureux de la voir dans un exercice qu'elle maîtrise avec brio. Cela suscite quelques regrets dans la mesure où, sur base de ce qu'elle avait fait à l'occasion des JO de Rio, elle n'aurait pas fait tâche sur notre plateau du Week-end Sportif. Cette potentielle arrivée a provoqué quelques résistances au sein de la rédaction. Je m'en suis accommodé ...

Comment vous sentez-vous à quelques mois de votre retraite : impatient d'en finir, triste,... ?

Très serein. Ce seront certes des moments émouvants mais il y a un temps pour tout... Quand je vois la rentrée médiatique de la RTBF et notre positionnement avec l'ensemble de nos droits sportifs, je suis extrêmement confiant dans l'avenir du sport au sein de mon entreprise.

Comment se passera la désignation de votre successeur ?

Il faudra attendre un peu mais on sera fixé au plus tard début 2020. Jean-Paul Philippot achève son mandat à cette période et j'espère qu'il sera reconduit. Il est bien conscient de l'importance de l'enjeu. Il aura tout mon soutien pour mener au mieux cette succession.

Cette saison est marquée par le renouvellement des droits de diffusion du foot belge... Ce contrat est notamment fondateur pour le Week-end Sportif, dont le modèle est à réinventer. L'évolution du digital amène une autre manière de consommer les contenus. Le Week-end Sportif doit dépasser le cadre de la télé et être décliné sur d'autres médias digitaux, sur plusieurs plate formes. L'une des missions de la RTBF est de satisfaire le plus large public. Bref, ce remodelage en profondeur de la marque " WES " dépasse largement le poste du présentateur. Il conviendra de répondre à une demande des responsables de notre nouveau modèle : médias et contenus. Nous aurons un point de vue à partager, des idées à faire valoir et les acteurs impliqués dans l'émission participeront avec l'équipe des sports à un projet très novateur pour ce qui est la plus ancienne marque du service des sports. La première émission date de 1958. La Pro League est-elle réceptive à vos attentes ? On devrait pouvoir aborder le nouveau contrat en nous libérant de nos habitudes pour penser en priorité à nos publics dans toutes leurs catégories d'âge. Cela dépendra du cahier des charges que la Pro League est en train d'élaborer. J'espère qu'il tombera plus rapidement que lors des dernières procédures. C'est dans l'intérêt de tout le monde. Ophélie Fontana, qui a été, à un moment, pressentie à la présentation du Week-end Sportif, présente le JT de 13h... Je suis très heureux de la voir dans un exercice qu'elle maîtrise avec brio. Cela suscite quelques regrets dans la mesure où, sur base de ce qu'elle avait fait à l'occasion des JO de Rio, elle n'aurait pas fait tâche sur notre plateau du Week-end Sportif. Cette potentielle arrivée a provoqué quelques résistances au sein de la rédaction. Je m'en suis accommodé ... Comment vous sentez-vous à quelques mois de votre retraite : impatient d'en finir, triste,... ? Très serein. Ce seront certes des moments émouvants mais il y a un temps pour tout... Quand je vois la rentrée médiatique de la RTBF et notre positionnement avec l'ensemble de nos droits sportifs, je suis extrêmement confiant dans l'avenir du sport au sein de mon entreprise. Comment se passera la désignation de votre successeur ? Il faudra attendre un peu mais on sera fixé au plus tard début 2020. Jean-Paul Philippot achève son mandat à cette période et j'espère qu'il sera reconduit. Il est bien conscient de l'importance de l'enjeu. Il aura tout mon soutien pour mener au mieux cette succession.