La RTBF a eu les meilleures audiences de 2014 grâce au foot. Or, les droits représentent un budget important. Ce succès compense-t-il l'investissement ?

Je n'ai pas les chiffres précis de la régie publicitaire mais l'investissement a répondu à l'attente. Via le foot, la RTBF a atteint les objectifs fixés par sa régie pour 2015. Ils étaient forcément plus élevés en cette année de mondial. Grâce à ces audiences, l'écart a baissé avec RTL. Nous avons atteint une part de marché de 85.3 % pour Belgique-USA, un sommet qui sera difficile à atteindre même si nous obtenons les droits de l'EURO. L'émi...

Je n'ai pas les chiffres précis de la régie publicitaire mais l'investissement a répondu à l'attente. Via le foot, la RTBF a atteint les objectifs fixés par sa régie pour 2015. Ils étaient forcément plus élevés en cette année de mondial. Grâce à ces audiences, l'écart a baissé avec RTL. Nous avons atteint une part de marché de 85.3 % pour Belgique-USA, un sommet qui sera difficile à atteindre même si nous obtenons les droits de l'EURO. L'émission Viva Brasil en studio a attiré plus de 600.000 personnes, ce qui confirme la confiance du public dans notre expertise. Les journalistes sur place ont fait vivre l'événement, tandis que les aspects analytique et festif étaient relayés en studio. La production et la technique ont réalisé un travail colossal, renforcé par une collaboration étroite et positive avec la VRT. Nous espérons une réponse positive ce trimestre. Nous avons rentré une offre avec l'avantage d'être dans l'UER (l'Union européenne de radio-télévision), un marché d'une trentaine de télévisions publiques qui éviterait à CAA Eleven, la société qui vend les droits, de négocier pays par pays. Tout est possible. Si c'est pour mettre des bâtons dans les roues de la Tribune, c'est un manque d'élégance. Personnellement, c'est une notion à laquelle je suis encore sensible... A sa place, j'aurais travaillé sur des compétitions dont j'ai les droits, comme l'Europa League ou la Ligue des Champions. Par contre, notre priorité, en 2015, sera de renforcer notre présence sur le web dans chaque sport. Il y a déjà un découpage de séquences de La Tribune, on va désormais y trouver l'édito de Rodrigo. Pourquoi pas un petit débriefing de l'émission le mardi ? Le semainier du Week-End Sportif est dès vendredi soir sur le web, de même que des extraits d'interviews. Pour le reste, nos infos c'est d'abord sur le web qu'elles prennent place. Je ne sous-estime pas RTL mais l'appréciation de la concurrence vient ici après notre réalité budgétaire. Si nous reconduisons la F1, le contrat sera à la baisse. Il nous reste une saison pour négocier. Gaëtan Vigneron est impliqué en première ligne et son réseau sera précieux. PAR SIMON BARZYCZAK" Nous voulons revoir à la baisse le contrat de diffusion de la F1. "