La tribune reprend le 27 août avec quelques nouveautés au programme.
...

La tribune reprend le 27 août avec quelques nouveautés au programme. Quand il était dans son perchoir, Benjamin intervenait fréquemment pour relancer les échanges. Désormais, il sera à mes côtés. Il gardera ses rubriques (l'arbitrage, les tweets,...) et je me mouillerai un peu plus dans le débat foot. J'ai l'expérience et Benjamin a le feeling. Ce duo sera un plus mais la mécanique doit être rodée. L'émission sera plus vivante, avec le nouveau décor utilisé lors de l'EURO et des JO. Nous devons encore travailler sur la disposition du public pour qu'il soit plus concentré. La tablette graphique sera reprise pour analyser les équipes (tactique,...), etc. Je ne parlerai pas d'exigence. De fausses vérités ont été écrites. Il y a eu une proposition et des discussions collectives. Je dirige des profils divers à qui j'explique qu'on tend vers un objectif commun. Je connais les qualités humaines de mes collaborateurs. Il n'y a pas de tordu dans mon équipe ! Et ce n'est pas parce que nous sommes des personnages publics qu'on doit tout étaler sur la place publique. Certains échanges nous appartiennent et doivent rester personnels. Il est prématuré de parler de cela ! Nous avons encore deux ans de contrat et nous ferons le point dans un an. Ce n'est pas dans cette idée que nous travaillons. Ce qui m'intéresse, c'est la plus-value apportée par Benjamin. En le faisant descendre de son perchoir, nous installerons davantage de dynamisme. En tout cas, c'est l'objectif... Elle commencera plus tard, vers 20 h 20, et elle ne dépassera plus deux heures. Philippe Albert sera toujours des nôtres. Il est assez percutant et il a une véritable légitimité. D'ailleurs, il prendra la relève de Marc Wilmots comme consultant des matches à l'extérieur des Diables Rouges. Il sera aux côtés de Rodrigo Beenkens contre le Pays de Galles. Nous l'avons débriefé après l'EURO et nous voulons qu'il ose plus, qu'il soit aussi tranchant derrière le micro qu'en plateau. La situation des autres est plus compliquée. Comme il a été promu ambassadeur du Sénégal, Khalilou Fadiga va beaucoup plus voyager. Benjamin Nicaise ne peut plus venir suite à un accord avec Mons. Il est capitaine et on comprend qu'Enzo Scifo ne veuille pas le fragiliser.