Après deux années comme coach à Manosque, un club qu'il vient de faire monter en CFA (l'équivalent français de notre D3), Michel De Wolf (ex-RWDM, Anderlecht et Diables Rouges) poursuivra sous peu son expérience au Gabon où il s'est vu confier pour un an, avec option pour deux années supplémentaires, l'équipe représentative de ce pays, l' Azingo National.
...

Après deux années comme coach à Manosque, un club qu'il vient de faire monter en CFA (l'équivalent français de notre D3), Michel De Wolf (ex-RWDM, Anderlecht et Diables Rouges) poursuivra sous peu son expérience au Gabon où il s'est vu confier pour un an, avec option pour deux années supplémentaires, l'équipe représentative de ce pays, l' Azingo National. Le hasard fait parfois bien les choses. Au mois de mars, les anciens de l'Olympique Marseille étaient allés disputer une mini-tournée là-bas. En principe, j'aurais dû y être aux côtés de Carlos Mozer, de Bernard Casoni et de Jean-Pierre Papin, entre autres, mais j'avais dû décliner l'offre en toute dernière minute pour raisons personnelles. La vieille garde olympienne fit très bonne figure sur place et le ministre des Sports voulut savoir si l'une ou l'autre de ces anciennes gloires était intéressée par un poste d'entraîneur à la tête de l'équipe nationale du Gabon. Les copains songèrent aussitôt à moi et je fus invité à faire parvenir mon c.v. Quand les autorités apprirent que j'étais un ex-international belge qui avait transité, au même titre que Jean Thissen, par Anderlecht, leur décision fut rapidement prise. Car Jeannot a vraiment laissé un souvenir extraordinaire là-bas en qualifiant à deux reprises l' Azingo National pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations en 1994 et 1996. Le Gabon n'est-il pas singulièrement rentré dans le rang depuis lors?C'est exact. Depuis cette date, il ne s'est plus jamais hissé parmi les 16 meilleurs du continent. Ils veulent donc combler cette lacune et comptent sur moi pour que l' Azingo National réponde présent dans deux ans à la phase finale de la CAN en Tunisie. Pour moi, les choses sérieuses débuteront le 8 septembre prochain lors du premier match des éliminatoires contre la Sierra Leone. Auparavant, j'aurai eu l'opportunité de voir à l'oeuvre les -20 ans qui disputeront un match international au mois d'août. Je me suis laissé dire qu'il y avait pas mal de beau monde dans cette catégorie d'âge et que des clubs comme le Racing Strasbourg et Nancy étaient d'ores et déjà venus puiser dans ce vivier récemment. C'est bon signe. Libreville, ça vous changera de Manosque, non?J'ai toujours dit que je voulais bouger le plus possible avant mes 50 ans. Cet anniversaire-là, je le fêterai dans deux ans. Il était donc grand temps que je tente cette aventure (il rit). (B.Govers)