Il est de retour à Liège! Les mauvais résultats des Principautaires ont conduit les dirigeants à se séparer de Jeff Monaco et à rappeler leur ancien meneur de jeu, qui errait comme une âme en peine à la recherche d'un club depuis le début de la saison.
...

Il est de retour à Liège! Les mauvais résultats des Principautaires ont conduit les dirigeants à se séparer de Jeff Monaco et à rappeler leur ancien meneur de jeu, qui errait comme une âme en peine à la recherche d'un club depuis le début de la saison.MichaelHuger: Pas du tout. Il n'y avait jamais eu le moindre accrochage entre le club et moi, la saison dernière. Je suis simplement heureux qu'ont m'ait rappelé. Ces derniers mois furent-ils durs à vivre?Pas trop. Je me suis entraîné avec St.Jan, un club anversois de D3. C'étaient des entraînements de très bon niveau. Et comme je vivais à Anvers, c'était pratique. Si j'ai choisi St.Jan pour entretenir ma condition, c'était en raison de la présence de Luc Smout, que j'avais connu comme assistant-coach à Ypres. Et aussi pour ne pas perturber le bon fonctionnement des équipes de D1. Si je m'étais entraîné avec Louvain, par exemple, tout le monde aurait pensé que j'étais sur le point de rallier le club universitaire. Et les joueurs en place se seraient posé des questions. Pour la même raison, je me suis efforcé de ne pas trop assister à des matches de D1. Je me suis contenté de rencontres de D3. Et, ma foi, certains étaient assez agréables à suivre.Si vous êtes demeuré en Belgique, est-ce pour obtenir un passeport belge?Effectivement. Je suis sur le point de l'obtenir, cela aurait été bête de tout gâcher en rentrant aux Etats-Unis. Une possibilité d'intérim à Gravelines s'était présentée à vous...Un contrat d'un mois m'attendait dans le Nord-Pas de Calais. J'aurais dû remplacer Jason Rowe pendant sa blessure, mais il s'est rétabli plus rapidement que prévu. L'affaire ne s'est donc pas conclue.Récemment, il y avait aussi eu un rapprochement avec Huy.On l'avait évoqué dans la presse. En réalité, je ne me suis jamais entraîné avec le club mosan.Vous avez dû trouver Liège changé, à votre retour?Il y a pas mal de nouveaux joueurs, un nouveau coach également. C'est à moi à m'adapter. Je connaissais Julien Marnegrave de l'extérieur, pour l'avoir observé sur le banc à Mons et à Louvain. Il a fait ses preuves. Mais je m'entraîne à peine depuis une semaine sous sa direction. C'est trop tôt pour dresser un bilan de notre collaboration.Les supporters espèrent beaucoup de vous. Que pensez-vous pouvoir leur offrir?Je donnerai le meilleur de moi-même. Le résultat, on le verra sur le terrain. Je suis là pour aider l'équipe à remonter au classement. Mais je ne vais pas tout modifier d'un coup de baguette magique.