Il y a un mois et demi, LionelMessi et SergioAgüero remportaient ensemble la médaille d'or aux Jeux Olympiques de Pékin. Samedi, ils étaient adversaires dans le choc entre deux des équipes espagnoles qui participent à la Ligue des Champions (ils ont d'ailleurs tous les deux marqué dans cette compétition mercredi passé, l'un au Shakhtar Donetsk, l'autre contre Marseille). Mais le duel a tourné court : c'était déjà 3-0 après 8 minutes, et 5-1 après 28 minutes ! Ensuite, le Barça n'a plus trop insisté et s'est " contenté " d'un 6-1.
...

Il y a un mois et demi, LionelMessi et SergioAgüero remportaient ensemble la médaille d'or aux Jeux Olympiques de Pékin. Samedi, ils étaient adversaires dans le choc entre deux des équipes espagnoles qui participent à la Ligue des Champions (ils ont d'ailleurs tous les deux marqué dans cette compétition mercredi passé, l'un au Shakhtar Donetsk, l'autre contre Marseille). Mais le duel a tourné court : c'était déjà 3-0 après 8 minutes, et 5-1 après 28 minutes ! Ensuite, le Barça n'a plus trop insisté et s'est " contenté " d'un 6-1. L'histoire commune de ces deux jeunes talents du foot argentin a débuté en 2005, année où ils participèrent au Championnat du Monde des -20 ans organisé aux Pays-Bas... dans une équipe dont LucasBiglia était le capitaine. Ils firent chambre commune durant le stage et se découvrirent rapidement des affinités. Cette entente trouva un prolongement sur le terrain, où les deux adolescents se cherchèrent (et se trouvèrent) instantanément. Ce Mondial des -20 ans était déjà un avant-goût des JO. En 2005 aussi, les Argentins avaient battu le Brésil en demi-finale (avec un but génial de Lio) puis le Nigéria en finale. A l'époque, Messi commençait à briller au Barça, tandis qu'Agüero jouait encore à l'Independiente Avellaneda, où il avait débuté à l'âge de 15 ans sous la férule d' OscarRuggeri. Aujourd'hui, les deux joueurs sont considérés comme des " fils de Dieu ", Dieu étant bien sûr DiegoMaradona pour les Argentins. Si cette expression doit être prise au figuré, Agüero deviendra bientôt, au propre, le beau-fils de Maradona puisque la fille de celui-ci, Gianina, est devenue sa compagne et lui donnera un premier enfant en février, qui se prénommera... Lionel ! Pressentant qu'un bambin conçu par Agüero et la fille de Maradona a toutes les chances de devenir un excellent footballeur, le président de l'Atletico Madrid envisage déjà de l'affilier au club, dès sa naissance. Si Maradona est régulièrement présent au stade Vicente Calderon, Messi n'est pas non plus avare de compliments à l'égard de son ami : " Agüero est actuellement dans une forme extraordinaire et j'en suis très heureux pour lui. " VICENTE DEL BOSQUE a dévoilé une sélection sans surprise pour affronter l'Estonie et la Belgique. Mais il annonce encore du changement dès la prochaine convocation. " En s'évertuant à prôner l'immobilisme, on n'avance pas ", a-t-il déclaré. RAÚL (30 ans) est au centre d'un débat : déjà écarté de l'équipe nationale depuis plus d'un an, voilà qu'il n'est plus un titulaire incontesté dans les rangs du Real Madrid ! Mardi passé, au Zénith Saint-Pétersbourg, il est resté 90 minutes sur le banc... RAFAEL VAN DER VAART (27 ans) a déjà reçu un nouveau surnom : Van der Crack. MAXIRODRIGUEZ (27 ans) s'est ajouté à la longue liste des blessés de l'Atletico Madrid, qui comprend DiegoForlan, IgnacioCamacho et d'autres, sans parler des problèmes de dos de Maniche. NIHAT KAHVECI (28 ans), l'attaquant turc de Villarreal, joue de malchance au niveau des blessures. Il est de nouveau sur la touche, pour quatre à six semaines, suite à une déchirure à la jambe droite. JACOBO YNCLAN (22 ans), le jeune ailier gauche qui avait signé à Mouscron l'an passé puis était rentré en Espagne pour se faire opérer du genou, joue désormais à Alavés en D2. JOSEBAETXEBERRIA (31 ans) a accepté de jouer gratuitement sa 15e saison à l'Athletic Bilbao, en remerciement pour tout ce que le club lui a apporté. DANIEL DEVOS