Le foot hollandais a une belle image : stades confortables, outils de travail exceptionnels, centres de formation qui lancent sans cesse des pépites, etc. Pourtant, quand on gratte le vernis, il y a de sérieuses lézardes. Ainsi, la fédération néerlandaise a affirmé que deux clubs de la " Eredivie " seulement ont une trésorerie saine. De plus, le contrat des droits télévisuels rapporte désormais 35 millions d'euros par saison, soit 20 millions d'euros de moins qu'en Belgique. Cette importante différence s'explique par le fait que les clubs ont lancé leur chaîne et que les frais de production n'ont cessé d'augmenter. Ce n'est donc pas la joie aux Pays-Bas où l'heure est au régime.
...

Le foot hollandais a une belle image : stades confortables, outils de travail exceptionnels, centres de formation qui lancent sans cesse des pépites, etc. Pourtant, quand on gratte le vernis, il y a de sérieuses lézardes. Ainsi, la fédération néerlandaise a affirmé que deux clubs de la " Eredivie " seulement ont une trésorerie saine. De plus, le contrat des droits télévisuels rapporte désormais 35 millions d'euros par saison, soit 20 millions d'euros de moins qu'en Belgique. Cette importante différence s'explique par le fait que les clubs ont lancé leur chaîne et que les frais de production n'ont cessé d'augmenter. Ce n'est donc pas la joie aux Pays-Bas où l'heure est au régime. Sauf pour un PSV Eindhoven qui a toujours su mener sa barque avec maestria. Désireux de retrouver la pole position et de brûler la politesse à Ajax et à Twente, le PSV a délié les cordons de sa bourse. Une star belge constituait sa priorité des priorités : Dries Mertens (24 ans), l' Eden Hazard du football néerlandais. Ses anciennes couleurs (FC Utrecht) ont palpé 7, 5 millions d'euros. Il y avait d'autres renards à l'affût (Ajax, Anderlecht et surtout le Lokomotiv Moscou) mais Mertens veut gagner des titres avant de filer vers un grand championnat. Et dire qu'Anderlecht, où il passa sept ans en équipes de jeunes, puis Gand et Alost, ne le retinrent pas car, il était trop... petit. Mertens se relança à AGOVV Apeldoorn (en D2, où il joua avec Nacer Chadli) avant de casser la baraque à Utrecht. Eindhoven a aussi recruté Kevin Strootman, toujours d'Utrecht, et a également signé le fantasque attaquant de Feyenoord, Georgino Wijnaldum. Fred Rutten, le, coach du PSV, aura donc un magnifique effectif. Cela ne signifie pas que les autres grandes maisons néerlandaises sont restées les bras croisés. Parmi les déménagements importants, il faut noter celui de Théo Janssen qui a quitté Twente pour l'Ajax Amsterdam. Montant de ce transfert : 3,2 millions d'euros. A 29 ans, Janssen a signé un contrat de deux ans. Après des saisons incertaines, il est au top de sa carrière, grâce notamment au travail de Michel Preud'homme. Ce redoutable médian devrait devenir le moteur de l'Ajax qui, avec les idées et l'impact de Johan Cruijff, entend lancer des jeunes comme Geoffrey Castillion, Rodney Sneijder, Jody Lukoki, Ricardo Van Rhijn, Dico Kopper et surtout Mats Rits (17 ans, ex-Germinal Beerschot) qui plaît beaucoup à son coach, Frank den Boer. Un homme a laissé un immense vide derrière lui : Michel Preud'homme qui, après une saison de tous les succès, a quitté Twente (endeuillé la semaine passée par l'effondrement d'une de ses tribunes sur des ouvriers) pour Al Shabab en Arabie Saoudite. Même s'il a été critiqué par quelques journalistes influents, MPH ne sera pas facile à remplacer. Co Adriaanse a du métier et a accepté ce défi. Il y a gros à parier que ce sera la dernière saison de Bryan Ruiz et de Nacer Chadli à Twente et peut-être aux Pays-Bas. Si MPH a quitté le pays des tulipes, un autre coach belge y est attendu avec curiosité : Glen De Boeck, l'ex-entraîneur prometteur du Cercle de Bruges (de 2007 à 2010) et du GBA (où il fut moins chanceux et vite défenestré suite à des problèmes avec la direction en 2010), gérera durant deux ans les destinées sportives du VVV Venlo où Wil Boessen sera son adjoint. T1 intérimaire la saison passée, après le départ de Jan van Dijk, Boessen s'était beaucoup démené pour maintenir Venlo en Eredivisie. Ce club s'était déjà intéressé à De Boeck en hiver mais ce dernier n'avait alors pas encore digéré sa mise à l'écart au Kiel. Pour lui, c'est le moment ou jamais de relancer sa carrière même si Venlo devra lutter ferme pour ne pas basculer. Il devra se débrouiller avec peu de moyens. Graeme Rutjes (ex-Anderlecht) est conseiller d'un Feyenoord qui espère garder le feu follet japonais Rio Miyaichi qu'Arsenal lui avait prêté la saison passée (...) L'ancien, Gerald Sibon (37 ans) fera une pige à Heerenveen après avoir évolué un an en Australie (Melbourne Heart). (...) NAC Breda ne cache pas son bonheur de s'être débarrassé d'un " emmerdeur ", Léonardo, qui semait la zizanie dans le vestiaire. Leonardo est parti pour rien au Red Bull Salzbourg qui a repris son contrat. PAR PIERRE BILIC - PHOTO: PROSHOTSMême pour Co Adriaanse, Preud'homme ne sera pas facile à remplacer à Twente