Le double contact

Mémé réalise un mouvement pied droit-pied gauche-pied droit. C'est surtout les deuxième et troisième touches qui sont importantes et qui doivent aller très vite. La première touche sert simplement à ramener le ballon avec le pied droit vers le pied gauche.Le pied droit est sur le ballon, l'attitude est très aérienne car le pied gauche est quasiment décollé du sol. La jambe gauche est tendue, le regard est fixé sur le ballon et les membres supérieurs sont plutôt relâchés. La semelle du pied droit sert à ramener le ballon vers le pied gauche.

L'intérieur du pied gauche passe le ballon vers le pied droit. Les hanches jouent leur rôle de balancier et la jambe droite est déjà prête pour enchaîner et réaliser le double contact pied gauche-pied droit. Les bras travaillent en parfaite harmonie avec le reste du corps.

Le pied gauche est bien fixé au sol et le pied droit vient de haut pour frapper le ballon d'un coup sec de l'intérieur. Les deux jambes sont tendues et l'impact se fait un peu sur le dessus du ballon.

Le lieu de l'impact fait que le cuir rebondit légèrement sur le sol et prend ainsi un peu de hauteur. La jambe gauche est pliée et le pied gauche se positionne sur la pointe et pivote, prêt à déclencher le changement de direction et de rythme. Le pied droit retombe vers le sol pour donner l'impulsion.

Mémé regarde le ballon et les muscles des membres inférieurs se contractent pour être explosifs. Les jambes sont pliées pour garder le cuir sous contrôle et faire preuve d'une grande vivacité sur les premiers mètres.

Conclusion

Mémé a besoin d'espace pour effectuer ce geste. Il ne peut le réaliser plein axe aux abords du rectangle. Par contre, sur un flanc, à l'arrêt, avec un adversaire dont le marquage n'est pas à la culotte, il peut faire parler toute son explosivité.

Crochet derrière sa jambe d'appui en course.

Le pied d'appui (le gauche) est très proche du ballon au moment où il va enclencher son mouvement. Il contracte le quadriceps gauche pour ralentir sa course et la jambe droite est soulevée du sol pour préparer le geste.

On remarque que le joueur effectue une rotation, il est en appui sur l'extérieur du pied gauche qui est placé devant le ballon. La jambe gauche est complètement inclinée. La position du corps et des bras est très importante pour conserver l'équilibre.

L'impact sur le ballon se fait avec l'intérieur du pied droit et au centre de la sphère. Le corps se remet dans l'axe avec l'aide des bras (le gauche va vers l'avant et le droit vers l'arrière) et le pied gauche est bien fixé au sol.

Le ballon passe derrière la jambe gauche qui est pliée pour pouvoir enchaîner avec le changement de rythme et de direction. Les bras sont plus ou moins tendus dans le prolongement du corps. Avec la violence de l'impact, on voit que le ballon s'est soulevé mais il reste malgré tout sous contrôle.

Mémé pousse très fort sur les deux jambes pour exploser sur les premiers appuis. Les bras apportent leur contribution pour développer la puissance musculaire. Le ballon reste à portée des pieds et du regard.

Conclusion

Ce geste réalisé avec beaucoup d'intensité lui convient à merveille : il peut faire parler son démarrage. Il adore effectuer des changements brusques de direction en s'appuyant aussi sur une grande souplesse des hanches.

Mémé réalise un mouvement pied droit-pied gauche-pied droit. C'est surtout les deuxième et troisième touches qui sont importantes et qui doivent aller très vite. La première touche sert simplement à ramener le ballon avec le pied droit vers le pied gauche.Le pied droit est sur le ballon, l'attitude est très aérienne car le pied gauche est quasiment décollé du sol. La jambe gauche est tendue, le regard est fixé sur le ballon et les membres supérieurs sont plutôt relâchés. La semelle du pied droit sert à ramener le ballon vers le pied gauche. L'intérieur du pied gauche passe le ballon vers le pied droit. Les hanches jouent leur rôle de balancier et la jambe droite est déjà prête pour enchaîner et réaliser le double contact pied gauche-pied droit. Les bras travaillent en parfaite harmonie avec le reste du corps.Le pied gauche est bien fixé au sol et le pied droit vient de haut pour frapper le ballon d'un coup sec de l'intérieur. Les deux jambes sont tendues et l'impact se fait un peu sur le dessus du ballon.Le lieu de l'impact fait que le cuir rebondit légèrement sur le sol et prend ainsi un peu de hauteur. La jambe gauche est pliée et le pied gauche se positionne sur la pointe et pivote, prêt à déclencher le changement de direction et de rythme. Le pied droit retombe vers le sol pour donner l'impulsion.Mémé regarde le ballon et les muscles des membres inférieurs se contractent pour être explosifs. Les jambes sont pliées pour garder le cuir sous contrôle et faire preuve d'une grande vivacité sur les premiers mètres.Mémé a besoin d'espace pour effectuer ce geste. Il ne peut le réaliser plein axe aux abords du rectangle. Par contre, sur un flanc, à l'arrêt, avec un adversaire dont le marquage n'est pas à la culotte, il peut faire parler toute son explosivité.Le pied d'appui (le gauche) est très proche du ballon au moment où il va enclencher son mouvement. Il contracte le quadriceps gauche pour ralentir sa course et la jambe droite est soulevée du sol pour préparer le geste.On remarque que le joueur effectue une rotation, il est en appui sur l'extérieur du pied gauche qui est placé devant le ballon. La jambe gauche est complètement inclinée. La position du corps et des bras est très importante pour conserver l'équilibre.L'impact sur le ballon se fait avec l'intérieur du pied droit et au centre de la sphère. Le corps se remet dans l'axe avec l'aide des bras (le gauche va vers l'avant et le droit vers l'arrière) et le pied gauche est bien fixé au sol.Le ballon passe derrière la jambe gauche qui est pliée pour pouvoir enchaîner avec le changement de rythme et de direction. Les bras sont plus ou moins tendus dans le prolongement du corps. Avec la violence de l'impact, on voit que le ballon s'est soulevé mais il reste malgré tout sous contrôle.Mémé pousse très fort sur les deux jambes pour exploser sur les premiers appuis. Les bras apportent leur contribution pour développer la puissance musculaire. Le ballon reste à portée des pieds et du regard.Ce geste réalisé avec beaucoup d'intensité lui convient à merveille : il peut faire parler son démarrage. Il adore effectuer des changements brusques de direction en s'appuyant aussi sur une grande souplesse des hanches.