PHYSIQUE

Avec 1m76 pour à peu près 70 kilos, Mémé Tchité est un attaquant de pointe d'un gabarit plutôt léger, qui fait preuve d'une grande explosivité sur les premiers mètres. Il pivote très rapidement avec ou sans ballon et est continuellement en mouvement pour se rendre insaisissable. Il compense son manque de corpulence par sa vitesse et sa promptitude à émerger dans les duels. Cependant, dans les vrais confrontations physiques, il est battu par les défenseurs très costauds. Si son endurance est moyenne, sa détente est remarquable.

TECHNIQUE

Tous ses gestes sont réalisés à très grande vitesse, ce qui engendre parfois quelques approximations dans ses contrôles et ses enchaînements. Ses dribbles sont plus basés sur le mouvement que la trouvaille technique. Par contre, il essaie le plus souvent d'éliminer dans le sens de la profondeur, ce qui interdit aux défenseurs de relâcher leur attention. Quand il est attaqué avec agressivité, il s'arrange pour toucher le ballon une fraction de seconde avant l'intervention de l'adversaire car un homme à terre est un homme battu.

FRAPPE ET SENS DU BUT

L'attaquant du Standard manque de volume musculaire dans les jambes pour rivaliser avec les plus grands frappeurs. Par contre, l'explosivité et la vitesse de déclenchement de son mouvement apportent énormément de spontanéité dans ses tentatives. Son pied gauche est moins contrôlé que le droit. Devant le but, il fait preuve d'une grande spontanéité et est souvent imprévisible. Il frappe de n'importe quel angle - même les plus fermés - et dans toutes les positions. Il inscrit un but tous les 2 ou 3 matches.

STYLE DE JEU ET JEU DE TÊTE

Il préfère de loin évoluer dans un système à 2 attaquants axiaux et se révèle assez complémentaire avec tous types d'attaquants. Il adore profiter des déviations en plongeant dans la profondeur à la limite du hors-jeu. Quand il se retrouve légèrement déporté vers l'aile, il cherche presque systématiquement à rentrer dans le jeu pour tenter sa chance au but. Son jeu de tête est remarquable pour un joueur de sa taille grâce à une excellente détente et un très bon timing.

COMPORTEMENT ET RENDEMENT

Il joue un peu par à-coups. Il peut être complètement transparent pendant de longues minutes avant de surgir quand on ne l'attend pas. Ce n'est pas un bosseur infatigable qui accomplit une grosse part de travail défensif. Il préfère rester à hauteur du dernier défenseur, à l'affût de la moindre passe profonde ou de la plus petite erreur adverse. Ce comportement fait qu'il tombe facilement dans le piège du hors-jeu même si son sens de l'appel-contre appel est très bien maîtrisé.

PHYSIQUE

Avec son 1m86, Joseph Akpala est un attaquant axial très solide qui résiste remarquablement aux charges. S'il manque clairement de spontanéité sur les tout premiers mètres, il fait preuve une fois lancé d'une belle puissance de course, avec ou sans ballon sur 30-40 mètres. Dos au but, il profite de son gabarit pour pivoter en s'appuyant sur le corps de son adversaire. Dans les 16 mètres, il éprouve certaines difficultés à passer devant le défenseur dès qu'il se trouve en position statique.

TECHNIQUE

Le Brugeois est un joueur physique qui présente un déficit technique au niveau des dribbles et des enchaînements où il s'appuie davantage sur son gabarit que sur son talent. Il présente aussi pas mal de déchets dans ses contrôles, ses amorties et son jeu en déviation. Quand il doit pivoter, ballon au pied, il utilise très bien les bras pour contourner son opposant direct. Dans les petits espaces, il rencontre des difficultés en combinaisons courtes.

FRAPPE ET SENS DU BUT

La lourdeur de sa frappe s'appuie davantage sur sa puissance physique plutôt que sur la pureté de son geste. Ses tirs du droit peuvent se révéler assez violents mais son pied gauche n'est pas du même tonneau, notamment au niveau des frappes enroulées qu'il ne maîtrise pas parfaitement. C'est typiquement un attaquant de rectangle et son sens du but est aiguisé. Son ratio buts inscrits-matches joués est approximativement identique à celui de Tchité.

STYLE DE JEU ET JEU DE TÊTE

C'est un centre-avant axial qui se met dans les problèmes quand il se déporte vers les flancs. Il préfère évoluer dans un système avec de véritables ailiers de débordements capables de se transformer en machines à centrer. Il est alors complètement dans son élément et peut donner libre cours au combat physique dans la surface. Que ce soit sur ce type d'actions ou sur phases arrêtées, il aime se concentrer sur les duels dans les airs où son excellent jeu de tête fait merveille. Il parvient à émerger du front au sein d'une grappe de joueurs.

COMPORTEMENT ET RENDEMENT

Très peu titularisé en début de saison, il a toujours affiché une mentalité exemplaire. Sur le terrain, il respecte les consignes et ne rechigne pas à travailler pour le collectif, aussi bien en possession qu'en perte de balle. Sa patience a été récompensée : il est devenu titulaire indiscutable depuis quelques mois. Il a besoin de sentir la confiance du staff pour que son rendement soit optimal. Sinon, le doute s'installe très vite mais le travail finit par payer.

Avec 1m76 pour à peu près 70 kilos, Mémé Tchité est un attaquant de pointe d'un gabarit plutôt léger, qui fait preuve d'une grande explosivité sur les premiers mètres. Il pivote très rapidement avec ou sans ballon et est continuellement en mouvement pour se rendre insaisissable. Il compense son manque de corpulence par sa vitesse et sa promptitude à émerger dans les duels. Cependant, dans les vrais confrontations physiques, il est battu par les défenseurs très costauds. Si son endurance est moyenne, sa détente est remarquable. Tous ses gestes sont réalisés à très grande vitesse, ce qui engendre parfois quelques approximations dans ses contrôles et ses enchaînements. Ses dribbles sont plus basés sur le mouvement que la trouvaille technique. Par contre, il essaie le plus souvent d'éliminer dans le sens de la profondeur, ce qui interdit aux défenseurs de relâcher leur attention. Quand il est attaqué avec agressivité, il s'arrange pour toucher le ballon une fraction de seconde avant l'intervention de l'adversaire car un homme à terre est un homme battu. L'attaquant du Standard manque de volume musculaire dans les jambes pour rivaliser avec les plus grands frappeurs. Par contre, l'explosivité et la vitesse de déclenchement de son mouvement apportent énormément de spontanéité dans ses tentatives. Son pied gauche est moins contrôlé que le droit. Devant le but, il fait preuve d'une grande spontanéité et est souvent imprévisible. Il frappe de n'importe quel angle - même les plus fermés - et dans toutes les positions. Il inscrit un but tous les 2 ou 3 matches. Il préfère de loin évoluer dans un système à 2 attaquants axiaux et se révèle assez complémentaire avec tous types d'attaquants. Il adore profiter des déviations en plongeant dans la profondeur à la limite du hors-jeu. Quand il se retrouve légèrement déporté vers l'aile, il cherche presque systématiquement à rentrer dans le jeu pour tenter sa chance au but. Son jeu de tête est remarquable pour un joueur de sa taille grâce à une excellente détente et un très bon timing. Il joue un peu par à-coups. Il peut être complètement transparent pendant de longues minutes avant de surgir quand on ne l'attend pas. Ce n'est pas un bosseur infatigable qui accomplit une grosse part de travail défensif. Il préfère rester à hauteur du dernier défenseur, à l'affût de la moindre passe profonde ou de la plus petite erreur adverse. Ce comportement fait qu'il tombe facilement dans le piège du hors-jeu même si son sens de l'appel-contre appel est très bien maîtrisé. Avec son 1m86, Joseph Akpala est un attaquant axial très solide qui résiste remarquablement aux charges. S'il manque clairement de spontanéité sur les tout premiers mètres, il fait preuve une fois lancé d'une belle puissance de course, avec ou sans ballon sur 30-40 mètres. Dos au but, il profite de son gabarit pour pivoter en s'appuyant sur le corps de son adversaire. Dans les 16 mètres, il éprouve certaines difficultés à passer devant le défenseur dès qu'il se trouve en position statique. Le Brugeois est un joueur physique qui présente un déficit technique au niveau des dribbles et des enchaînements où il s'appuie davantage sur son gabarit que sur son talent. Il présente aussi pas mal de déchets dans ses contrôles, ses amorties et son jeu en déviation. Quand il doit pivoter, ballon au pied, il utilise très bien les bras pour contourner son opposant direct. Dans les petits espaces, il rencontre des difficultés en combinaisons courtes. La lourdeur de sa frappe s'appuie davantage sur sa puissance physique plutôt que sur la pureté de son geste. Ses tirs du droit peuvent se révéler assez violents mais son pied gauche n'est pas du même tonneau, notamment au niveau des frappes enroulées qu'il ne maîtrise pas parfaitement. C'est typiquement un attaquant de rectangle et son sens du but est aiguisé. Son ratio buts inscrits-matches joués est approximativement identique à celui de Tchité. C'est un centre-avant axial qui se met dans les problèmes quand il se déporte vers les flancs. Il préfère évoluer dans un système avec de véritables ailiers de débordements capables de se transformer en machines à centrer. Il est alors complètement dans son élément et peut donner libre cours au combat physique dans la surface. Que ce soit sur ce type d'actions ou sur phases arrêtées, il aime se concentrer sur les duels dans les airs où son excellent jeu de tête fait merveille. Il parvient à émerger du front au sein d'une grappe de joueurs. Très peu titularisé en début de saison, il a toujours affiché une mentalité exemplaire. Sur le terrain, il respecte les consignes et ne rechigne pas à travailler pour le collectif, aussi bien en possession qu'en perte de balle. Sa patience a été récompensée : il est devenu titulaire indiscutable depuis quelques mois. Il a besoin de sentir la confiance du staff pour que son rendement soit optimal. Sinon, le doute s'installe très vite mais le travail finit par payer.