Depuis la reprise, Bordeaux, déjà bien placé avant la nouvelle année, a confirmé ses prétentions européennes en signant trois victoires consécutives et en s'érigeant en dauphin de Lyon. Depuis son arrivée aux commandes, l'entraîneur brésilien Ricardo a instauré une nouvelle discipline et organisation à une équipe qui restait sur un très mauvais championnat puisque les Girondins s'étaient sauvés à la dernière journée.
...

Depuis la reprise, Bordeaux, déjà bien placé avant la nouvelle année, a confirmé ses prétentions européennes en signant trois victoires consécutives et en s'érigeant en dauphin de Lyon. Depuis son arrivée aux commandes, l'entraîneur brésilien Ricardo a instauré une nouvelle discipline et organisation à une équipe qui restait sur un très mauvais championnat puisque les Girondins s'étaient sauvés à la dernière journée. Ricardo a apporté dans ses bagages quelques joueurs sud-américains dont Fernando qui s'est imposé au poste de médian, apportant une touche créatrice et soulageant également Rio Mavuba à la récupération. Pourtant le noyau n'a pas été tellement bouleversé, à l'instar de la défense qui se compose des mêmes pions que l'année passée. Or, les Girondins avaient encaissé 41 buts la saison passée et à mi-championnat, Ulrich Ramé ne s'est retourné qu'à 12 reprises, gardant même ses filets inviolés treize fois. " Cela se joue surtout au niveau de la confiance (...) et Ricardo a amené aussi de la rigueur. Lui ayant été défenseur avant, il sait de quoi il parle ", explique Franck Jurietti. Autre caractéristique de ce cru bordelais une rentabilité exemplaire. Sur ses trois dernières victoires, les Girondins ont gagné à chaque fois avec un but d'écart (1-0, 1-0 et 2-1), portant le nom-bre de rencontres remportées 1-0 à huit depuis l'entame de la saison. Samedi, Bordeaux a signé deux buts. Ce qui fera monter un peu la moyenne qui plafonnait à 1,36 but par match. " On n'a pas encore trouvé l'équilibre entre rester solides défensivement et marquer des buts ", avoue Ricardo, qui avait pour objectif de viser la huitième place. Enfin, ces chiffres permettent également de constater que le Bordeaux 2005-2006 s'exporte particulièrement bien (deuxième meilleure équipe en déplacement). Tout cela avec une mixe entre jeunesse (Mavuba, Marouane Chamakh ou Julien Faubert) et expérience (Ramé, Jurietti, Vladimir Smicer et Denilson) LILLE ne voit toujours pas le bout du tunnel dans le dossier du nouveau stade. On parle maintenant d'un nouveau délai de trois ans et de trois nouveaux endroits. La sélection se fera définitivement le 15 mars. PHILIPPE KALT, l'arbitre de PSG-Troyes, aurait traité l'attaquant troyen Christian Nadé de " fils de p... " en réaction à une provocation. Des joueurs de Troyes appuient les dires de leur coéquipier mais l'arbi-tre nie farouchement. FRÉDÉRIC PIQUIONNE, l'attaquant de Saint-Etienne, s'est battu avec un supporter stéphanois. SZILARD NEMETH, l'attaquant slovaque de Middlesbrough, a signé avec Strasbourg. Il doit cependant encore passer les tests médicaux. CLAUDIO CAÇAPA, le défenseur brésilien de Lyon, sera absent six semaines à cause d'une blessure musculaire derrière la cuisse. CHRISTIAN VIERI a inscrit son premier but monégasque en Coupe de La Ligue contre Toulouse. Le Mans, Monaco, Guingamp (seul club de Ligue 2) et Nice disputeront les demi-finales de l'épreuve. MONACO a terminé son marché en attirant Emmanuel Dos Santos qui s'ajoute aux arrivées de Marco Di Vaio et de Vieri. Par contre, Emmanuel Adebayor et Patrick Evra sont partis. TOULOUSE a investi 12 millions d'euros en quatre ans pour moderniser son marketing. MARSEILLE veut un stade plus grand et couvert pour 2008. Bordeaux - Strasbourg 2-1 Sochaux - Saint-Etienne 4-0 Nice - PSG 1-0 Metz - Nantes 1-4 Rennes - Nancy 0-2 Lens - Monaco 1-1 AC Ajaccio - Marseille 3-1 Toulouse - Lille 0-0 Troyes - Le Mans 1-3 Lyon - Auxerre 1-1 1 Pauleta (PSG) 14 buts ; 2. Wiltord (Lyon) 8 ; 3. Cousin (Lens), Luyindula (Auxerre) 8 ; 5. Pieroni (Auxerre) 7. 28/01 Nantes - Troyes, Le Mans - Toulouse, Marseille - Sochaux, Auxerre - Rennes, Strasbourg - PSG, Saint-Etienne - Nice, Lille - Metz, Monaco - Lyon, Bordeaux - Lens, Nancy - AC Ajaccio S. VANDE VELDE