Du onze de base qui a terminé neuvième et gagné les PO2, seul Depoitre (Gand) a cherché une herbe plus verte ailleurs. Ostende a transféré à titre définitif Canesin et Lukaku, loués par Anderlecht. Le directeur technique LucDevroe a récompensé l'ossature de l'équipe en lui offrant une augmentation. Il a adjoint de l'expérience et de la grinta à l'équipe en transférant Hoefkens (35 ans), Coulibaly (34 ans) et Ruytinx (33 ans).
...

Du onze de base qui a terminé neuvième et gagné les PO2, seul Depoitre (Gand) a cherché une herbe plus verte ailleurs. Ostende a transféré à titre définitif Canesin et Lukaku, loués par Anderlecht. Le directeur technique LucDevroe a récompensé l'ossature de l'équipe en lui offrant une augmentation. Il a adjoint de l'expérience et de la grinta à l'équipe en transférant Hoefkens (35 ans), Coulibaly (34 ans) et Ruytinx (33 ans). Marc Coucke, sponsor principal de Lille avec Etixx la saison prochaine, a attiré Ruiz (20 ans), un ailier costaricain qui s'était distingué il y a deux saisons à Mouscron-Péruwelz. Mushekwi, la première doublure de Depoitre, va sans doute rejouer en Afrique du Sud et a été remplacé par l'international espoir croate Blazevic. Ovono, brillant lors de ses débuts la saison passée, sera préféré à Dumesnil et à un nouveau, Chopin (20 ans, RC Lens), mais la Coupe d'Afrique des Nations privera sans doute le club côtier de son gardien gabonais pendant les tours préliminaires, de septembre à novembre, et peut-être en janvier, durant la phase finale. Le capitaine Luissint s'est blessé à la hanche et au quadriceps pendant la préparation. Il a été opéré. Hoefkens peut donc compter sur une place sur le flanc droit, pour le moment. Dans l'axe, Brillant et Schmisser sont des valeurs sûres tandis qu'à gauche, Jordan Lukaku, délivré de sa blessure à l'aine, est préféré à Hempte. Jali, qui compte quinze caps pour l'Afrique du Sud, est le médian défensif droit, flanqué de Siani, la révélation de la saison dernière, qui joue un cran plus haut. La première alternative à ce duo est De Schutter, qui a paraphé un nouveau contrat de deux ans avec option pour deux saisons supplémentaires, même si ce médian polyvalent a déjà joué sur les deux flancs la saison passée. Au coeur de l'entrejeu, juste derrière l'avant-centre, un Canesin ressuscité - il était blessé à son arrivée à Ostende l'année dernière - doit bientôt dicter le jeu. A droite, le KVO compte sur les éclairs et la vista de Berrier, opéré à l'épaule pendant les PO2. Dans la tactique de Frederik Vanderbiest, le médian gauche évolue un peu plus haut que le duo Canesin-Berrier. Le coach a le choix entre Ruytinx, expérimenté mais attaquant de nature, et le jeune Ruiz, un ailier. Blazevic, qui n'a que 18 ans et est issu des équipes d'âge d'Hajduk Split, a fait bonne impression pendant son test au printemps et a signé pour trois ans. Le Croate est polyvalent : il peut aussi jouer sur les flancs. Il est toutefois trop jeune, sans doute, pour porter seul le poids de l'attaque pendant 90 minutes. Coulibaly, âgé de 34 ans, est rarement gravement blessé et marque ses dix buts par saison mais son aptitude à conserver le ballon est encore plus importante car elle permet à Canesin, Berrier et Ruiz ou Ruytinx de monter. Ce dernier est la première alternative au Sénégalais à l'avant-centre. Ostende n'a encore jamais évolué trois saisons d'affilée parmi l'élite mais l'équipe de Marc Coucke devrait y parvenir cette fois, grâce à la solide injection de talent reçue. Coucke, qui possédait déjà 60 % des parts du club, a racheté les 30 % d'Yves Lejaeghere pendant l'intersaison et est donc l'homme fort du club, lequel a effectué des pas importants en dehors du terrain ces derniers mois. Patrick Orlans, qui a quitté le Club Bruges l'année dernière, doit tenter de monnayer l'image du club tandis que Devroe doit en déterminer la ligne sportive et que Chris Janssens, un moment entraîneur principal du FCV Dender EH et détenteur du diplôme de Licence Pro, assiste Vanderbiest à temps plein. Ces efforts conséquents devraient bientôt porter leurs fruits. PAR CHRIS TETAERT