Dans ce numéro, nous avons réuni MboMpenza et LuigiPieroni, qui avaient animé la ligne d'attaque mouscronnoise durant la fin du premier tour et qui ont tous les deux porté le maillot du Standard, où l'Excel se rend samedi. La question était de savoir si le Diable Rouge serait toujours Mouscronnois le week-end prochain. Entre-temps, en effet, les événements se sont précipités. Mais dimanche dernier, au moment du bouclage, le feuilleton qui avait fait la manchette des journaux durant toute la semaine n'avait toujours pas trouvé son épilogue.

" Ce que je peux dire aujourd'hui ", explique Me LaurentDenis à qui Mbo Mpenza a confié ses intérêts, " c'est qu'il y a effectivement eu des discussions avec les deux clubs cités dans la presse. A savoir, Bruges et Anderlecht. Le club de Mouscron a donné son accord pour que ces discussions puissent avoir lieu. Depuis lors, Anderlecht a fait savoir qu'il ne souhaitait pas réaliser le transfert de Mbo Mpenza durant le mercato d'hiver. Budgétairement, il estime le montant de la transaction trop élevé. Le Sporting reprendrait éventuellement contact, mais sans certitude, au mois de juin. Bruges, de son côté, allait négocier avec le club de Mouscron afin d'essayer de négocier le prix de transfert. ( NDLR : fixédanslecontrat àdeuxmillionsd'euros). Je ne peux pas préjuger de l'issue de ces discussions, cela concerne les deux clubs ".

On avait aussi cité, un moment, l'intérêt d'un mystérieux club anglais. " Mystérieux, c'est le mot qui convient, car je n'ai jamais eu de contact avec ce soi-disant club anglais ".

Et la position de Mbo Mpenza ? " Mon client m'a fait savoir qu'il ne souhaitait pas porter une double casquette. Il tient à respecter le club de Mouscron et ses supporters, et pour lui, il est hors de question de jouer le deuxième tour du championnat actuel en ayant déjà signé ailleurs dans l'optique de la saison prochaine. Il a aussi exprimé, dès le départ, ses souhaits : il ne signera que pour un club ambitieux, qui participe régulièrement à la Ligue des Champions ou au moins à la Coupe de l'UEFA, susceptible de lui permettre de se bâtir un palmarès. Ce que Mouscron, avec tout le respect que l'on doit à l'Excel, ne peut évidemment pas lui garantir. L'argent n'est pas la priorité : seul l'aspect sportif compte. On a clairement fait comprendre aux clubs classés 16e ou 17e, même dans un grand championnat, qu'il était inutile d'insister, quand bien même ils offriraient un pont d'or. Bruges réunit les conditions voulues. Mais aujourd'hui ( NDLR : dimanchedernier), tout en sachant que tout peut aller très vite, on est loin d'un accord entre Bruges et Mbo Mpenza ".

Un signe indicatif ? Samedi, Mbo Mpenza a bel et bien participé au match amical disputé par Mouscron à Ostende. Il a d'ailleurs dû quitter le terrain à la 40e minute, victime d'un tackle un peu trop appuyé. Pour la petite histoire, l'Excel s'est imposé 2-5. Luigi Pieroni a inscrit trois buts et MarcinZewlakow, entré en cours de jeu, a pris les deux autres à son compte.

(D. Devos)

Dans ce numéro, nous avons réuni MboMpenza et LuigiPieroni, qui avaient animé la ligne d'attaque mouscronnoise durant la fin du premier tour et qui ont tous les deux porté le maillot du Standard, où l'Excel se rend samedi. La question était de savoir si le Diable Rouge serait toujours Mouscronnois le week-end prochain. Entre-temps, en effet, les événements se sont précipités. Mais dimanche dernier, au moment du bouclage, le feuilleton qui avait fait la manchette des journaux durant toute la semaine n'avait toujours pas trouvé son épilogue. " Ce que je peux dire aujourd'hui ", explique Me LaurentDenis à qui Mbo Mpenza a confié ses intérêts, " c'est qu'il y a effectivement eu des discussions avec les deux clubs cités dans la presse. A savoir, Bruges et Anderlecht. Le club de Mouscron a donné son accord pour que ces discussions puissent avoir lieu. Depuis lors, Anderlecht a fait savoir qu'il ne souhaitait pas réaliser le transfert de Mbo Mpenza durant le mercato d'hiver. Budgétairement, il estime le montant de la transaction trop élevé. Le Sporting reprendrait éventuellement contact, mais sans certitude, au mois de juin. Bruges, de son côté, allait négocier avec le club de Mouscron afin d'essayer de négocier le prix de transfert. ( NDLR : fixédanslecontrat àdeuxmillionsd'euros). Je ne peux pas préjuger de l'issue de ces discussions, cela concerne les deux clubs ". On avait aussi cité, un moment, l'intérêt d'un mystérieux club anglais. " Mystérieux, c'est le mot qui convient, car je n'ai jamais eu de contact avec ce soi-disant club anglais ". Et la position de Mbo Mpenza ? " Mon client m'a fait savoir qu'il ne souhaitait pas porter une double casquette. Il tient à respecter le club de Mouscron et ses supporters, et pour lui, il est hors de question de jouer le deuxième tour du championnat actuel en ayant déjà signé ailleurs dans l'optique de la saison prochaine. Il a aussi exprimé, dès le départ, ses souhaits : il ne signera que pour un club ambitieux, qui participe régulièrement à la Ligue des Champions ou au moins à la Coupe de l'UEFA, susceptible de lui permettre de se bâtir un palmarès. Ce que Mouscron, avec tout le respect que l'on doit à l'Excel, ne peut évidemment pas lui garantir. L'argent n'est pas la priorité : seul l'aspect sportif compte. On a clairement fait comprendre aux clubs classés 16e ou 17e, même dans un grand championnat, qu'il était inutile d'insister, quand bien même ils offriraient un pont d'or. Bruges réunit les conditions voulues. Mais aujourd'hui ( NDLR : dimanchedernier), tout en sachant que tout peut aller très vite, on est loin d'un accord entre Bruges et Mbo Mpenza ". Un signe indicatif ? Samedi, Mbo Mpenza a bel et bien participé au match amical disputé par Mouscron à Ostende. Il a d'ailleurs dû quitter le terrain à la 40e minute, victime d'un tackle un peu trop appuyé. Pour la petite histoire, l'Excel s'est imposé 2-5. Luigi Pieroni a inscrit trois buts et MarcinZewlakow, entré en cours de jeu, a pris les deux autres à son compte. (D. Devos)