L'État américain de Washington offre désormais "un pétard contre une piqûre" pour inciter la population à se faire vacciner contre le Covid-19. Les dispensaires de cannabis de cet État sont autorisés à offrir un joint pré-roulé à tout individu d'au moins 21 ans qui se fera vacciner sur place. La dernière fois que tu as cédé au chantage?
...

L'État américain de Washington offre désormais "un pétard contre une piqûre" pour inciter la population à se faire vacciner contre le Covid-19. Les dispensaires de cannabis de cet État sont autorisés à offrir un joint pré-roulé à tout individu d'au moins 21 ans qui se fera vacciner sur place. La dernière fois que tu as cédé au chantage? MAXIME D'ARPINO: C'est plus avec ma mère quand j'étais jeune à l'école. En mode: "Pas de bonne note, pas d'entraînement". Je peux vous dire que ça marchait bien, même si je n'ai finalement pas eu mon bac. J'étais fort en math, pourtant. En fait, j'étais bon partout, mais arrivé au lycée, tout ce qui était philosophie, c'était plus compliqué... Une Rhaphidophora Tetrasperma, une espèce rare de plante d'intérieur, a été vendue près de 16.000 euros aux enchères en Nouvelle-Zélande. Toi, c'est quoi ta déco d'intérieur dont tu es le plus fier? D'ARPINO : Il faudrait demander ça à ma copine, je ne suis pas trop déco, moi. Mais je n'oublie pas qu'elle m'a cassé la tête pendant tout le confinement pour qu'on place des cadres au-dessus du canapé dans le salon. On y a des monuments historiques français, des buildings de Dubaï, d'autres de New York. Ça donne pas mal, mais je ne sais pas combien ça vaut ( Il rit). Un marchand de glaces de Sahiwal, au Pakistan est devenu une star internationale grâce à sa ressemblance frappante avec Donald Trump. Toi, c'est qui la personne à laquelle tu ne voudrais surtout pas ressembler? D'ARPINO : Quand j'étais petit, j'avais les cheveux longs et on me disait toujours: "Bonjour mademoiselle!" Parce que j'avais les traits du visage très fins et longtemps une voix assez fluette. Si bien que même en tournoi avec Lyon, jusqu'à mes dix-douze ans, nos adversaires pensaient souvent qu'il y avait une fille dans notre équipe. Un pêcheur de homard du Massachusetts a été brièvement avalé par une baleine à bosse, avant d'être rejeté dans l'océan, vivant. Ta dernière gastro? D'ARPINO : L'été dernier, en Corse avec ma copine. C'était une bête petite soirée à nous deux qui a mal tourné avec l'alcool. On jouait aux cartes, aux 8 américain et à UNO. Rien de bien méchant sur papier, mais j'ai trop perdu et les rhum-cocas se sont enchaînés... Le prénom Donald est de moins en moins donné aux États-Unis depuis quelques années. C'est ce que révèle le classement 2020 des prénoms les plus populaires de l'Administration de la sécurité sociale américaine, qui nous apprend que l'année écoulée a été la pire période pour le prénom de l'ancien président américain. Toi, c'est quoi le prénom que tu ne donneras jamais à ton enfant? D'ARPINO : Les vieux prénoms, genre Bernard. C'est gratuit pour tous les Bernard, mais je veux pas que mon fils ait l'air d'avoir cinquante ans toute sa vie. Un célèbre chroniqueur de la chaîne américaine CNN a fait son retour à la télévision la semaine dernière après huit mois de suspension. Le journaliste s'était masturbé sur Zoom lors d'une visioconférence avec ses collègues du magazine The New Yorker. La dernière fois qu'on a passé l'éponge sur une de tes conneries? D'ARPINO : Quand j'étais jeune, mais vraiment jeune. Genre six ans. Mon grand-père venait de refaire la carrosserie de sa vielle Fiat, il était si fier. La voiture était garée devant sa maison, je jouais autour et d'un coup, je me suis dit: "Tiens, je vais aller jouer à l'intérieur". Idée de génie vu que trente secondes après, j'enlevais le frein à main et que j'envoyais la voiture s'écraser dans le mur. Heureusement, j'ai réussi à m'en exfiltrer avant l'impact. Mon grand-père a mis du temps, mais il a fini par me pardonner.