Un an après une reprise qu'il qualifie de chaleureuse, Luc Maton entame sa seconde saison à l'animation de Va y avoir du sport, de retour depuis lundi soir sur Bel RTL. Son crédo ? La continuité. Mais sans pour autant négliger des remaniements nécessaires.
...

Un an après une reprise qu'il qualifie de chaleureuse, Luc Maton entame sa seconde saison à l'animation de Va y avoir du sport, de retour depuis lundi soir sur Bel RTL. Son crédo ? La continuité. Mais sans pour autant négliger des remaniements nécessaires. Des départs ou des arrivées dans l'équipe ? Non, elle reste la même : Alain Courtois, André Remy, Jean-Marc Gheraille, Jean Duriau, Christian Hubert, Saïd Haddouche quand il est en Belgique... Pourquoi changer ? L'entente est excellente. On a d'ailleurs couronné la saison dernière par une bouffe mémorable dans un restaurant de Waterloo. L'année dernière, j'ai ajouté Jean-Marc Gheraille, journaliste chez Sud Presse, à l'équipe car il est au c£ur même de l'actu des stades. Et rien n'exclut des visites occasionnelles comme celle qu'Alain Soreil nous a rendue, par exemple. Pas d'apport de sang neuf ? Lors du 30e titre d'Anderlecht, nous avions réalisé une émission spéciale de deux heures en public. J'aimerais renouveler ce concept. Les échos des gens et des Anderlechtois, Roger Vanden Stock notamment, avaient été très positifs. Les Mauves avaient joué le jeu en nous remettant des maillots spéciaux, etc. La direction de Bel RTL avait aussi apprécié. Mais j'aimerais alors mobiliser les forces vives de la rédaction. A l'époque, j'avais presque tout assumé seul. Une autre idée serait d'organiser une soirée spéciale dédiée à une personnalité du foot, comme Enzo Scifo, par exemple. Ou partir à la découverte de personnalités flamandes. D'un point de vue personnel, que souhaitez-vous améliorer ? L'année dernière, on a beaucoup travaillé le rythme et la dynamique. Mission accomplie. Aujourd'hui, on doit encore plus labelliser le programme. Au niveau habillage, jingles,... on peut mieux faire. On pourrait aussi accueillir une pastille d'une minute, avec un regard personnel sur un événement. Que disent les derniers chiffres d'audience ? Lors des six derniers mois, nous avons perdu quelques plumes par rapport à la première partie de saison. Mais c'est à l'image de la tranche horaire générale. Donc, rien d'inquiétant. Pour le créneau 19-20 h, Va y avoir du sport reste l'émission qui tourne le mieux de la semaine. Va y avoir du sport est la seule émission à pouvoir concurrencer Vivacité sur son terrain de chasse de prédilection, le sport ? Oui, car c'est... la seule qui existe ! Vivacité est complète sur toute la ligne : football belge, coupes d'Europe,... Notre force, c'est d'avoir un casting inégalé et inégalable. En termes d'histoire et de regard sur le foot, nos chroniqueurs ont une expérience incroyable.