LIFESTYLE

C'est lui qui a ouvert la porte. La hype belge outre-manche, on la doit d'abord à une coiffure. Celle qui fut adoptée par tous les fans d'Everton, quelques mois à peine après avoir vu débarquer cet inconnu belge, acheté 20 millions d'euros. Une fortune pour un club aussi peu dispendieux qu'Everton. Lui qui avait surtout étonné la Belgique par son abattage physique, a séduit l'Angleterre grâce à un jeu simple, direct (toujours vers l'avant) ...

C'est lui qui a ouvert la porte. La hype belge outre-manche, on la doit d'abord à une coiffure. Celle qui fut adoptée par tous les fans d'Everton, quelques mois à peine après avoir vu débarquer cet inconnu belge, acheté 20 millions d'euros. Une fortune pour un club aussi peu dispendieux qu'Everton. Lui qui avait surtout étonné la Belgique par son abattage physique, a séduit l'Angleterre grâce à un jeu simple, direct (toujours vers l'avant) et combatif. Outre-Manche, il a peaufiné sa technique, s'est frotté aux tabloïds (a même fait connaissance avec la cousine de Wayne Rooney). Il a appris et s'est adapté à une vitesse extraordinaire. Sans jamais se départir de sa disponibilité et de sa popularité auprès des fans. Aujourd'hui, Fellaini est le joueur le plus imité dans les travées et, depuis le départ de Mikel Arteta et Tim Cahill, celui qui vend le plus de maillots avec Leighton Baines et Steven Pienaar. Graeme Sharp (Ex-Everton et Oldham, 429 matches de Premier League, 12 fois international écossais) : " Pour moi, Marouane Fellaini fait clairement partie des joueurs qui ont marqué le début de saison. Pour le moment, il est dans une forme superbe. Cela s'explique par le fait qu'Everton joue de manière plus offensive et qu'il évolue un cran plus haut. Depuis le départ de Tim Cahill, c'est lui qui joue derrière l'attaquant. Le retour de Steven Pienaar est également important car il est particulièrement complémentaire avec lui. Grâce à Pienaar, Fellaini peut monter plus souvent. Je sais que lorsqu'il revient en équipe nationale, on le place dans un rôle plus défensif mais je pense qu'il apporte davantage un cran plus haut. Il marque et peut profiter de sa taille, notamment sur les centres de Kevin Mirallas ou Leighton Baines. Il arrive à pleine maturité. Il connaît le football anglais et chaque saison, il s'améliore un peu plus. Cependant, si la décision d'un transfert lui appartient, je ne sais pas s'il trouvera à City ou à United ce qu'il recherche. Car il devra composer avec un peu plus de concurrence. Or, il a besoin de jouer pour se sentir complètement investi. A Everton, il aura toujours le temps de jeu qu'il désire et, en restant jusqu'en fin de saison, il pourra aider l'équipe à se battre pour une place en Ligue des Champions. " SALAIRE ENTRE 92.000 ET 104.000 EUROS