C'était jour de fête, hier pour Marcel (*). En 1976 en effet, le 13 août avait été institué Journée internationale des gauchers. Marcel s'en était foutu longtemps, se targuant du fait que, quoique gauche patte, il frappait indifféremment des deux pieds : il est vrai qu'il plantait régulièrement un but du droit ...tout en préférant oublier que, pour tripoter le ballon avec sophistication, rapidement ou dans un mouchoir, y'avait pas photo entre ses deux tatanes !
...