Un film qui t'a traumatisé ?

JFK, d'Oliver Stone avec Kevin Costner. Je l'ai vu à Louvain, au cinéma, dans une version originale sous-titrée en flamand. Il y avait peu d'actions et beaucoup de dialogues. J'ai fini par m'endormir. Et puis, la scène du meurtre a déjà été vue 46.000 fois, hein.
...

JFK, d'Oliver Stone avec Kevin Costner. Je l'ai vu à Louvain, au cinéma, dans une version originale sous-titrée en flamand. Il y avait peu d'actions et beaucoup de dialogues. J'ai fini par m'endormir. Et puis, la scène du meurtre a déjà été vue 46.000 fois, hein. A Bordeaux, Alain Roche m'a un jour dit que j'avais le même visage que Luis Fernandez. Je me suis regardé dans la glace et je ne sais toujours pas où il est allé chercher ça. Avant de partir à la Coupe du Monde, j'ai découvert une interview de moi sur mes goûts, mes couleurs, mes personnages préférés, etc. Le journaliste ne m'avait jamais contacté ! J'ai remonté la source et remis les choses au point. Une autre fois, un journaliste m'appelle et me demande comment s'est passé mon match de la veille. Bien, sauf que j'étais blessé depuis deux mois... L'arbre de Noël, avec Bourvil. Il aide un enfant atteint de leucémie à vivre sa passion pour les loups. Les histoires qui mêlent l'homme et l'animal sont très émouvantes, je trouve. Les Don Camillo. Ils peuvent sembler ringards mais le thème, la lutte entre politique et religion, est toujours d'actualité. Bruce Willis m'irait bien. Il est costaud, charismatique, charmeur, il saccage tout sur son passage, il en a ( sic), même s'il est un peu surfait. Un bouquin sur la vie après la mort. Je ne crois pas vraiment en la réincarnation mais le sujet m'intéresse quand même. Luciano D'Onofrio, François De Keersmaecker, Louis Michel, Didier Reynders,... Livescore.com pour les résultats, Bild.de pour l'actu allemande, L'Equipe.fr, RTLinfo.be, Google pour chercher des infos sur les joueurs, etc. David Bowie. Mais j'ai été très déçu lors d'un concert. Il n'était pas en forme et je suis parti après trois quarts d'heure. Par contre, j'ai vu Bon Jovi à Schalke devant 70.000 personnes et il a mis le feu. Il a eu droit à quatre rappels. Mega Mindy, Le lutin Plop,... J'ai encore un enfant en bas âge. De mon temps, c'était Donald et Mickey. On retourne vite en enfance, hein ! Pourquoi avoir titularisé ce joueur et pas celui-là ? Si j'avais fait le contraire, on m'aurait posé exactement la même question ! PAR SIMON BARZYCZAK