L'entraîneur de Mons est soulagé que les bruits de fusion appartiennent au passé. Cela lui permet de travailler concrètement au renforcement de son noyau.
...

L'entraîneur de Mons est soulagé que les bruits de fusion appartiennent au passé. Cela lui permet de travailler concrètement au renforcement de son noyau. Marc Grosjean : Deux attaquants, un médian gauche et un gardien. C'est en tout cas ce que je souhaite. J'aimerais trouver un nouveau Roussel et un autre avant complémentaire avec le joueur en question, capable de tourner autour de lui, de se déplacer continuellement de gauche à droite et ayant de la profondeur. Un style Mbo Mpenza ou Eduardo. Mais ce ne sera pas un de ces deux-là (il rit). Un impératif va guider notre campagne des transferts : nous ne prendrons que des joueurs libres. Pas nécessairement. Je recherche justement un deuxième attaquant pour pouvoir varier mes schémas tactiques. Cette saison, nous n'avions pas les moyens de jouer en 4-4-2, par exemple. Il n'y avait qu'une possibilité : jouer comme nous l'avons fait. Je l'aime bien mais je ne me fais pas d'illusions. Nous sommes en tout cas à la recherche d'un gardien fiable et ayant déjà une certaine expérience de la D1. Pas du tout. Van de Putte sera titulaire potentiel durant la campagne de préparation. Le meilleur jouera. On ne doit surtout pas croire que je cherche quelqu'un pour le remplacer. Je l'ai lu. Mais l'info n'était pas bonne. J'ai lu que je voulais prendre davantage d'initiatives sportives et en laisser moins au manager. Alors que c'est exactement le contraire : je voudrais qu'il ait davantage de temps à consacrer au sportif. Parce que, cette année, je me suis souvent retrouvé seul pour faire beaucoup de choses. Je peux le comprendre car il y avait énormément de travail dans ce club. Aujourd'hui que la fusion n'est plus d'actualité et que les travaux au stade ont commencé, je suppose que Verbist aura plus de temps pour m'épauler. Il faudra sans doute y arriver un jour, mais pour Mons, c'était trop tôt. Il serait dommage de balayer aussi vite les mérites de nos débuts en D1. Mons peut encore continuer seul pendant un moment. Et ce club aura encore plus d'atouts quand il possèdera son nouveau stade. (P. Danvoye)