On parle de supprimer les play-offs à l'avenir. Quel est votre avis ?
...

On parle de supprimer les play-offs à l'avenir. Quel est votre avis ? Je suis un grand défenseur des play-offs 1. Pas des 2 ou des 3. Je ne comprends pas comment on peut garder une formule qui n'intéresse personne. " Sur papier, ce seront les PO1 les plus relevés depuis leur création. " C'est le message que Manuel Jous (Vivacité) a posté sur Twitter. D'accord ? Oui. La saison actuelle est fantastique. L'incertitude a dominé jusqu'à la fin de la période régulière. Les PO1 vont rassembler les six meilleures formations, avec un respect de l'équilibre linguistique et différents styles de jeu. Je préfère de loin un système comme le nôtre que les championnats étrangers. En France, on se questionne pour savoir qui sera 3e derrière le PSG et Monaco ! Le seul suspense qu'il reste, c'est en Italie ! Si nous étions dans une formule traditionnelle, Bruges serait champion depuis longtemps ! Faut-il garder la division des points ? C'est injuste mais cette division rend le produit le plus stressant possible. Et puis, les clubs savent à l'avance dans quoi ils s'engagent. Je ne pense pas que la perte de points empêchera Bruges d'être champion. Est-ce que les télés auront leur mot à dire pour le maintien ou non des play-offs ? Ce n'est pas nous qui décidons de la formule. Selon moi, il faudrait que des spécialistes issus de différents milieux (télé, foot, ...) se retrouvent et réfléchissent à des solutions. Chaque année, des clubs annoncent qu'ils vont miser sur leurs jeunes en play-offs 2. Combien respectent leur engagement ? Or, c'est dans cette compétition qu'on retrouve les matches poussifs, sauf quand il y a de l'enjeu. Pour motiver les clubs, la meilleure carotte, c'est l'argent. Mais il existe d'autres pistes. Lesquelles ? Pourquoi ne pas donner des avantages aux clubs qui alignent le plus de jeunes, qui ont la moyenne d'âge la plus basse, etc. ? On pourrait même envisager de faire gagner un voyage à Barcelone ou au Real Madrid. On négocie avec l'un ou l'autre sponsor et on s'arrange pour que les joueurs rencontrent Messi ou Ronaldo 10 minutes à la fin de l'entraînement. Peut-être que, dans ces circonstances, les joueurs vont se bouger les fesses, peut-être que les jeunes du club seront motivés pour supporter les seniors durant les matches, etc. La Pro League dispose de beaucoup de contacts, cela doit être réalisable. Les responsables ont énormément de bonne volonté mais, au niveau des idées, cela ne décolle pas toujours...