Il y a quelques mois, Anderlecht, Genk et Gand épataient la galerie en Europa League. Cette saison, les Bruxellois et Zulte Waregem se prennent des corrections. Pas trop déprimant à commenter sur Proximus 11 et Club RTL ?

Anderlecht m'a surpris négativement car j'étais persuadé que l'équipe avait du potentiel et pouvait au moins rivaliser avec le Celtic. C'est une de mes plus grosses déceptions. Zulte est moins glamour mais essaie au moins de jouer au foot. Il y a une ligne directrice. Nice a gagné 1-5 mais Zulte n'a pas été ridicule. J'en ai discuté avec Francky Dury qui estime que l'Europe va aider son noyau à se qu...

Anderlecht m'a surpris négativement car j'étais persuadé que l'équipe avait du potentiel et pouvait au moins rivaliser avec le Celtic. C'est une de mes plus grosses déceptions. Zulte est moins glamour mais essaie au moins de jouer au foot. Il y a une ligne directrice. Nice a gagné 1-5 mais Zulte n'a pas été ridicule. J'en ai discuté avec Francky Dury qui estime que l'Europe va aider son noyau à se qualifier pour les play-offs 1 car les joueurs apprennent à hausser leur niveau. D'habitude, on dit qu'un club rate son championnat à cause de l'Europe. Ici, ce sera le contraire. En plus, le stade de Zulte est très convivial, avec cette nouvelle tribune qui rappelle le " mur " de Dortmund, et je commente aussi des affiches comme Lyon-Everton. Aucun gros match n'a tenu ses promesses...et je trouve ça génial ! Même Bruges a mis du temps avant de trouver son style. Je me suis bien amusé lors du choc à Charleroi. Des clubs comme Waasland, Mouscron ou Charleroi émergent : c'est une espèce de révolution qui ne tiendra pas l'hiver mais qui ne me dérange pas. Lors des affiches, on a mis en place ce système avec deux couples de journaliste-consultant en bord de terrain et dans la tribune. Plus rien ne nous échappe et nous n'avons jamais aussi bien travaillé. J'ai ce sentiment, partagé par les abonnés, que nous sommes très réactifs et complets par rapport à l'info. Quand il est " en bas ", Vincenzo Ciuro arrive très vite à avoir un contact avec les joueurs. C'est le bébé de Vincenzo. Je l'écoute en podcast, lors de mes séances de sport, et je lui donne mon avis. C'est un programme qui fonctionne bien, je trouve. Que ce soit pour les chaînes payantes ou gratuites, les droits vont attiser les rivalités. Les dirigeants de Proximus ont oeuvré pour la reconduction et on ne peut rien faire de plus. Notre ligne éditoriale est bonne mais ce n'est pas parce que tu fais du bon boulot que tu as des garanties... PAR SIMON BARZYCZAK" Proximus 11 n'a jamais aussi bien travaillé que maintenant. " - Marc Delire