Mise en place de la Champions League sur Belgacom TV, tentative de débauchage de Benjamin Deceuninck et départ de la RTBF... Marc Delire anime l'actualité médiatique !
...

Mise en place de la Champions League sur Belgacom TV, tentative de débauchage de Benjamin Deceuninck et départ de la RTBF... Marc Delire anime l'actualité médiatique ! Il y a un accord global dans lequel figure des échanges entre Stéphane Pauwels et moi. J'ai suivi l'Europa League la saison dernière pour AB3 et RTL m'a demandé de commenter des matches. Une fois le multi-live de CL terminé, je foncerai dans un avion ! Quant à Stéphane, il interviendra lors des soirées de multi-live. Il pourrait se retrouver en studio avec Benoît Thans. J'aimerais aussi qu'il vienne le samedi soir pour le multi-live du championnat belge. Cela l'aiderait pour son émission radio car il verrait tous les matches. Normalement, huit canaux seront ouverts. Deux matches seront couverts à partir des stades par un journaliste et un consultant. Les autres seront commentés en cabine. Un 9e canal accueillera le multi-live. On sera attentif aux Belges. Nos consultants seront Benoît Thans, Nordin Jbari et Thomas Chatelle. On fera peut-être appel à un invité d'honneur. C'est une première en Champions League. Comparé à la D1 belge, ce sera plus rythmé. Les équipes sont d'un autre niveau. Cela va péter dans tous les sens ! En 90 minutes, un spectateur aura tout vu. Il n'aura même pas le temps d'aller chercher une bière au frigo. Jongler entre les matches est l'aspect le plus difficile. En plateau, nous ne choisissons pas les images. Il y a un commandant de bord, un super éditeur, qui voit tous les écrans et s'arrange pour ne rien rater. Ce multi-live va exiger un grand travail car il faut connaître toutes les équipes de A à Z. Le patron de Vivacité m'a dit qu'on se reverrait dans trois ans. Tout le monde est déçu mais je n'ai pas vraiment le choix. J'ai passé d'excellents moments avec Régine Dubois et les deux zozos de Complètement foot. S'il en reste, elles sont du côté de la RTBF. Je suis très détendu par rapport à la situation. En principe, non. Si j'ai le moindre accroc, mon nombre de réservistes est limité. Plutôt que d'aller chercher quelqu'un de l'extérieur, je compte faire confiance à des gens de mon équipe et à des jeunes. Une opportunité pareille, c'est rare. A eux de prouver qu'ils ont la carrure.