Proche des starting-blocks, la saison à venir pourrait fort bien être la dernière sous l'étendard Belgacom TV. Le contrat de trois ans, prenant fin en juin 2008, donne à ses représentants un sérieux coup de pression. L'une des figures de proue, Marc Delire balaye, toutefois, toute forme de pessimisme.
...

Proche des starting-blocks, la saison à venir pourrait fort bien être la dernière sous l'étendard Belgacom TV. Le contrat de trois ans, prenant fin en juin 2008, donne à ses représentants un sérieux coup de pression. L'une des figures de proue, Marc Delire balaye, toutefois, toute forme de pessimisme. A quelles nouveautés doit-on s'attendre ?L'expérience du Multi Live (vivre simultanément et en direct les meilleurs moments de matches du samedi soir), utilisée lors des deux dernières journées de la campagne précédente, sera renouvelée toute l'année. Je suis un grand supporter de cette formule ; pire je ne comprends pas comment on a pu vivre sans ! Cette formule n'est-elle pas moins attrayante lors des premières journées et seulement intéressante qu'en fin de parcours ?Je ne suis pas d'accord. Le supporter du Standard voudra voir très tôt comment les Mauves se débrouillent et inversement. D'autre part, pour ceux qui, comme moi, ne connaissent rien d'une formation comme Dender, ça permet de rapidement s'en faire une idée. Ça permet aussi de rendre plus vivante une compétition qui l'est de moins en moins. Si on lit entre les lignes, c'est ce qui ressort des déclarations de Jean-Charles De Keyser (responsable de Belgacom TV).Je suis de ceux qui s'opposent aux critiques sur notre football. L'engouement est bien là : regardez les ventes d'abonnements. De plus, l'élan créé par les Espoirs devrait permettre à encourager nos clubs à lancer plus facilement les jeunes. Comme beaucoup, je suis impatient que la compétition démarre. Vous voir à la tête d'un jeu télévisé comme cela a été dit dans la presse, ne serait donc pas lié à une lassitude " football " qui s'est installée chez vous ?Non, certainement pas. Après avoir participé au Laatste Show sur la VRT, les décideurs de Woestijnvis, producteur du programme, étaient contents de ma contribution. Ils m'ont donc proposé d'animer un jeu. Un pilote a été tourné mais il faut encore trouver le diffuseur. De toute façon ça passera après mes activités foot. Dernière année de contrat, la pression est bien là.Evidemment ! Je trouverais dommage que nous nous arrêtions après ces trois ans. Selon moi, on est dans le bon, le produit est bon. Une émission ne se façonne pas en quelques mois. Prenez l'exemple d'un programme mythique comme Nulle part ailleurs, il lui a fallu quatre ans pour être définitivement lancé. Chez nous, la contrainte est malheureusement contractuelle. Le retour à la RTBF pourrait-il être envisagé ?Lors de mon départ, j'ai pris un congé sans solde. Cela dit, mon retour n'est certainement pas à l'ordre du jour...