Le Standard de Jans a de la gueule

Je dois être honnête, j'étais comme beaucoup très pessimiste après avoir vu les deux premiers matches du Standard en championnat. Et aujourd'hui, je dois avouer m'être trompé. Je suis même plutôt optimiste quant à l'avenir des Rouches. Le foot proposé par la bande à Jans mêle technique et vitesse. Grâce notamment à la surprise Ezekiel. C'est typiquement l'attaquant qui percute, va droit au but et qui risque d'enflammer Sclessin régulièrement. Il marque facilement et tient bien sur ses jambes malgré son petit gabarit. Au milieu, la paire Buyens- Vainqueur est très efficace. Le premier joue les box-to-box en étant efficace dans les seize mètres alors que le Français est davantage récupérateur mais sait également glisser de bons ballons. Face à Malines, je l'ai d'ailleurs trouvé étincelant. Si Vainqueur maintient cette forme, il est un vrai plus pour notre compétition. Je suis moins sous le charme de la défense et notamment du duo Ciman- Van Damme qui commet trop d'erreurs de placement. Par contre, Kawash...

Je dois être honnête, j'étais comme beaucoup très pessimiste après avoir vu les deux premiers matches du Standard en championnat. Et aujourd'hui, je dois avouer m'être trompé. Je suis même plutôt optimiste quant à l'avenir des Rouches. Le foot proposé par la bande à Jans mêle technique et vitesse. Grâce notamment à la surprise Ezekiel. C'est typiquement l'attaquant qui percute, va droit au but et qui risque d'enflammer Sclessin régulièrement. Il marque facilement et tient bien sur ses jambes malgré son petit gabarit. Au milieu, la paire Buyens- Vainqueur est très efficace. Le premier joue les box-to-box en étant efficace dans les seize mètres alors que le Français est davantage récupérateur mais sait également glisser de bons ballons. Face à Malines, je l'ai d'ailleurs trouvé étincelant. Si Vainqueur maintient cette forme, il est un vrai plus pour notre compétition. Je suis moins sous le charme de la défense et notamment du duo Ciman- Van Damme qui commet trop d'erreurs de placement. Par contre, Kawashima a déjà marqué pas mal de points. Enfin, le banc est pas mal non plus car Jans peut compter sur des créatifs comme Buzaglo ou Ajdarevic. Ce que réalisent nos internationaux en Premier League est tout bonnement incroyable. Celui dont on parle le plus est évidemment Eden Hazard qui vient d'être le premier joueur à être élu trois fois d'affilée " homme du match " pour ses débuts sur le sol anglais. L'homme aux 40 millions est déjà dans son jardin. Il a donné en deux semaines une autre dimension aux Blues et forme avec Fernando Torres et Juan Mata, un trio explosif. J'aimerais qu'il arrive à atteindre ce même rendement en équipe nationale car on possède véritablement un joueur extraordinaire, qui a toutes les qualités pour évoluer un jour au Barça. On en parle évidemment moins mais MoussaDembélé est, lui aussi, en pleine bourre avec Fulham. Face à United samedi, il a été étincelant dans un rôle de récupérateur. Ça peut paraître surprenant quand on sait qu'il a débuté comme avant de pointe mais je trouve que cette position correspond parfaitement à ses qualités d'autant qu'il n'est pas assez killer devant le but. Moussa a une grande qualité de course, il lit bien le jeu, peut garder un ballon en toutes circonstances. Seul bémol, il porte encore parfois trop le cuir. Mais il doit, selon moi, devenir un indiscutable dans l'entrejeu des Diables. Marouane Fellaini a lui davantage d'expérience de la Premier League que les deux précités mais n'a jamais semblé aussi fort qu'aujourd'hui. Deux buts en une semaine et une omniprésence dans le jeu d'Everton. Il est le meilleur joueur des Toffees, tout simplement. Et ce n'est pas rien car cette équipe pourrait étonner positivement cette saison. Au but : Thibaut Courtois. Une défense à quatre avec de gauche à droite : Vertonghen, Vermaelen, Kompany et Gillet (à défaut de mieux). Au milieu, un trio : Witsel, Fellaini, Dembélé. Et devant : Hazard, Benteke, De Bruyne. Le nouveau king de Chelsea et Prince Harry pourraient permuter et singer le duo que forme Hazard avec Mata. Si Lukaku revient bien dans le parcours depuis son prêt à WBA, je l'utiliserais davantage comme joker comme c'est le cas actuellement en club car il est capable de mettre le feu en fin de match. Ce onze dispose de force et de créativité. Et surtout, ces joueurs sont en pleine forme actuellement. L'info sportive a été évidemment marqué par l' " affaire Armstrong " et le retrait de ses sept Tour de France. Si le cyclisme a été sali ces vingt dernières années par de lourdes affaires de dopage, le foot n'est pas tout blanc non plus. Et c'est surtout l'Italie, parmi les grands championnats, qui trinque. On a appris récemment la confirmation de la suspension de dix mois d'Antonio Conte, dernier coach champion avec la Juve. Après le Calciopoli, on a eu droit au Calcioscommesse (l'affaire des paris), le championnat italien semble être incapable de s'extraire des scandales. Et sportivement, ça ne rigole pas beaucoup, même si la Squadra a affiché un visage séduisant durant le dernier EURO. Les grands clubs voient leurs meilleurs joueurs quitter la botte année après année et attirent de plus en plus de seconds couteaux. Même un jeune espoir italien comme Marco Verratti s'en va avant ses 20 ans pour les millions du PSG. Dans les autres championnats importants, on a le sentiment que les clubs se développent, avancent. Hormis la Juve qui évolue dans un stade flambant neuf, les autres jouent dans des enceintes souvent obsolètes. Désormais quand je regarde un match italien, je n'ai plus le même plaisir qu'il y a dix ans. Je préfère me tourner vers un duel de la Bundesliga comme celui du week-end dernier : Borussia Dortmund-Werder Brême. C'est un tout autre spectacle. Les Limbourgeois doivent se qualifier demain face à Lucerne. La tâche ne sera pas évidente vu le match aller (2-1) mais l'issue est importante pour notre foot. Que l'aventure européenne s'arrête en été pour un club comme Lokeren, c'est compréhensible. Mais ça l'est moins pour Bruges, Anderlecht ou Genk. Malheureusement Genk connaît les mêmes problèmes défensifs qu'Anderlecht. Face à Zulte, c'est passé mais le score aurait dû être tout autre que le nul vierge de la première période tant les hommes de Dury ont gaspillé. Les Limbourgeois offrent beaucoup trop de cadeaux à l'heure actuelle pour être compétitif. Au milieu et devant par contre, c'est très intéressant. Que ce soit le duo Hyland-Gorius ou celui très complémentaire : Vossen-Benteke. Anderlecht doit s'inspirer de cette paire et également évoluer avec deux hommes devant. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE - PHOTOS IMAGEGLOBE