Les Diables n'ont jamais eu autant de talent !

Même s'il convient de relativiser les choses, on doit admettre que le match contre les Pays-Bas a été très agréable. Les joueurs ont montré leurs qualités et je suis convaincu qu'on n'a jamais vu autant de talent chez les Diables. Il faut simplement attendre qu'ils répètent ce type de prestation dans des rencontres à enjeux. L'entrejeu composé d' Axel Witsel et de Steven Defour est très fort et si on y ajoute Marouane Fellaini, on retrouve le milieu du Standard d'il y a quatre ans.
...

Même s'il convient de relativiser les choses, on doit admettre que le match contre les Pays-Bas a été très agréable. Les joueurs ont montré leurs qualités et je suis convaincu qu'on n'a jamais vu autant de talent chez les Diables. Il faut simplement attendre qu'ils répètent ce type de prestation dans des rencontres à enjeux. L'entrejeu composé d' Axel Witsel et de Steven Defour est très fort et si on y ajoute Marouane Fellaini, on retrouve le milieu du Standard d'il y a quatre ans. Individuellement, on peut aussi souligner la bonne entrée de Dries Mertens. Par contre, je trouve que le back droit continue à soulever des questions. Guillaume Gillet n'évolue pas à sa place et a commis quelques erreurs dans son jeu de position. Contrairement à ce qu'a dit Wilmots, qui parlait davantage de nonchalance, les erreurs sont bien des fautes de positionnement. A gauche, même s'il ne s'agit pas de sa position de prédilection, Jan Vertonghen séduit davantage. Je ne vois pas qui mettre d'autre. Sébastien Pocognoli ? Je trouve qu'il ne réalise pas chaque semaine des prestations de niveau international. Qui choisir entre Mertens et Hazard ? Marc Wilmots va peut-être être confronté à un problème positif. Eden Hazard n'a pas été brillant et je reste persuadé qu'il peut devenir le meilleur joueur de l'histoire du foot belge. Mais si on regarde le court terme, on doit bien admettre que le match du Pays de Galles arrive dans moins de trois semaines. Si physiquement, il n'est pas à 100 % et que ses débuts anglais ne sont pas satisfaisants, Mertens a montré qu'on pouvait compter sur lui et qu'il était en forme. On l'a senti déçu de ne pas débuter mais sans doute est-il plus mûr que Hazard pour accepter de prendre place sur le banc et de servir de joker. Cependant, avec Chelsea, Hazard a montré qu'il supportait la pression et a répondu parfaitement aux attentes. Il part donc avec une longueur d'avance. Pour Wenger, c'est un peu comme si la même histoire se répétait à chaque fois. Il perd une nouvelle fois son meilleur joueur qui part en plus vers un concurrent direct. Robin van Persie mérite de disputer le titre mais il faut espérer que la roue ne tourne pas. Il a déjà perdu son statut de titulaire en équipe nationale, au profit de Klaas-Jan Huntelaar, il ne faudrait pas qu'il se loupe à Manchester United. Il a énormément de pression et il se trouve face à un grand challenge. Je ne vais pas parler de courage car avec un tel salaire, on ne peut pas dire qu'il est courageux d'avoir opté pour United. Avec le transfert de Van Persie, celui d' Alexandre Song à Barcelone, de Luka Modric au Real et le fait que Manchester City cherche encore des renforts (notamment Daniele De Rossi), on peut se demander où sont les limites. Les grands clubs, déjà au-dessus du lot, continuent à se renforcer et le fossé entre eux et les autres risque de creuser. Il a réalisé une bonne affaire en signant à Everton. C'est un bon club pour lui après deux saisons concluantes à l'Olympiacos. Il a dé-sormais l'occasion de jouer au top. Mais il va devoir prouver qu'il a le niveau car la Grèce, ce n'est pas l'Angleterre. A l'inverse, je suis content de voir que Jelle Vossen n'a pas signé à Pescara. Ce club ne dispute pas le haut du tableau et je me demande s'il est déjà prêt pour le championnat italien. Il n'a pas le gabarit pour cette compétition. Et puis, cela fait du bien de constater que tout le monde ne part pas... Sans bien jouer, le Club Bruges continue à engranger des points (10 sur 12 en championnat). Il y a des points positifs comme la bonne prestation de Bojan Jorgacevic ou Carlos Bacca, sans oublier la bonne forme actuelle de Jonathan Blondel. Cependant, je trouve qu'il manque un entraîneur sur le terrain. Quelqu'un qui dirige et sent le jeu. Je sens également un peu de tension. Les commentaires systématiques de Georges Leekens après les matches m'irritent. Il est très sensible, refuse les questions difficiles et pense que tout va bien. Or, tout le monde voit qu'il y a encore des problèmes. Cela ne sert à rien de se mettre la tête dans le sable. Les joueurs sont conscients qu'ils auraient pu perdre au Beerschot. Ce ne sont pas des enfants mais des joueurs pros. Ils savent encaisser les critiques. Il faut oser parler pour faire avancer les choses. Tout cela n'est pas de bon augure avant le match de coupe d'Europe face à Debrecen. A cet échelon-là, toutes les erreurs se paient cash. Comme Bruges, Anderlecht se retrouve avec 10 points sur 12 sans trop bien jouer. Cependant, je les trouve plus loin dans le processus. John van den Brom ose changer sa tactique et son onze de base. Il donne la possibilité à tout le monde comme Sacha Iakovenko, Dennis Praet, Tom De Sutter ou Denis Odoi. Il y a donc bien plus de concurrence dans le noyau. Contrairement à Leekens, van den Brom reconnaît les problèmes et osent y remédier. Ainsi, c'est la troisième fois qu'il retire Milan Jovanovic à l'heure de jeu. C'est triste et cela va devenir de plus en plus difficile de trouver une solution. C'est impossible que les joueurs n'y pensent pas quand ils s'élancent pour tirer. Pour réussir un bon penalty, il y a deux solutions : améliorer la technique de frappe et faire le choix rapide du coin et de la hauteur à laquelle le tireur veut placer son ballon. Une autre possibilité, c'est regarder le gardien et voir la direction qu'il prend avant de se décider mais avec les doutes qui animent le noyau pour le moment, cela peut jouer sur le mental et je ne crois pas que cela soit une bonne solution, actuellement.