Cet Anderlecht bien trop juste pour la Ligue des Champions

On a cru à un retour de Bruges mais il n'y a clairement qu'une équipe qui mérite le titre. Anderlecht est le meilleur bloc de la saison, point à la ligne. Le retour en forme après les débuts hésitants dans les play-offs s'explique surtout par le come-back de quelques individualités. Dieumerci Mbokani est revenu quand il le fallait. Milan Jovanovic et Guillaume Gillet se sont retrouvés dans le match-clé, à Genk. Mais pour moi, le grand bonhomme de la dernière ligne droite, c'est Kanu.
...

On a cru à un retour de Bruges mais il n'y a clairement qu'une équipe qui mérite le titre. Anderlecht est le meilleur bloc de la saison, point à la ligne. Le retour en forme après les débuts hésitants dans les play-offs s'explique surtout par le come-back de quelques individualités. Dieumerci Mbokani est revenu quand il le fallait. Milan Jovanovic et Guillaume Gillet se sont retrouvés dans le match-clé, à Genk. Mais pour moi, le grand bonhomme de la dernière ligne droite, c'est Kanu. Anderlecht me séduit beaucoup plus quand Ariel Jacobs fait confiance au duo Lucas Biglia -Kanu plutôt que le couple Biglia- Sacha Kljestan : ça met plus de pression sur l'équipe d'en face, c'est plus beau à voir. Maintenant, il ne faut pas se voiler la face. Anderlecht ne peut rien espérer en Ligue des Champions s'il s'engage avec cet effectif-là. Il y a trop de postes où c'est insuffisant. Sur les flancs en défense, ce n'est pas assez bon. Même chose dans l'axe. Faire venir un défenseur saoudien, ça m'interpelle un peu. Le problème sera encore plus sérieux si Roland Juhasz s'en va. Avec le niveau qu'il a retrouvé dans les play-offs, on cite de nouveau Dieumerci Mbokani à gauche et à droite. Ce ne serait pas intelligent de s'en aller. Il était déjà dans la même position après ses titres avec le Standard, on le croyait prêt pour un meilleur championnat et il s'est planté à Monaco puis à Wolfsburg. Alors, quand on dit aujourd'hui qu'il a le potentiel pour jouer plus haut, je suis sceptique. Qu'il fasse quelque chose de bien avec le Sporting en Ligue des Champions, il pourra faire le point après. Ça continue, nos joueurs se mettent en évidence dans une multitude de grands championnats. Le week-end dernier a été presque historique. Nicolas Lombaerts est devenu encore une fois champion de Russie avec le Zenit Saint-Pétersbourg. Steven Defour a gagné le titre au Portugal avec Porto. Kevin Mirallas a empoché la Coupe de Grèce après le titre avec l'Olympiacos. Thibaut Courtois a emmené l'Atletico Madrid en finale de l'Europa League. Eden Hazard a encore été somptueux avec Lille, il joue le titre de meilleur buteur en France et pourrait à nouveau être élu meilleur joueur du championnat. Toby Alderweireld et JanVertonghen seront sacrés le week-end prochain avec l'Ajax. Axel Witsel est cité au Real Madrid. Daniel Van Buyten pourrait jouer une deuxième finale de Ligue des Champions avec le Bayern. Cherchez l'erreur, les Diables Rouges sont toujours dans le trou. Christoph Daum a tenté un coup de bluff à Gand. Il ose des trouvailles tactiques, ce n'est pas nouveau, c'est une de ses particularités. Il a arrangé son équipe en 4-4-2, il a fait monter Ryan Donk dans l'entrejeu et essayé un duo d'attaque Joseph Akpala-Carlos Bacca. Ça n'a pas marché. Mais s'il est obligé d'essayer par moments de surprendre, c'est aussi dû au matériel dont il dispose. Le Club a fait venir une petite quinzaine de nouveaux joueurs depuis l'été 2011. Le bilan n'est pas du tout folichon. Niki Zimling a fait une bonne saison. Thomas Meunier aussi, personne ne lui prédisait autant de temps de jeu en arrivant de D3. Mais pour le reste... Lior Refaelov et Victor Vazquez ont des qualités énormes mais ils ont surtout joué à la carte. Ils vont se retrouver face à une saison de rattrapage. Jordi Figueras a fait la même chose que Michael Almeback : des débuts intéressants avant de devenir bien moins bon. Il y a plein de points d'interrogation dans ce noyau et il faudra à nouveau beaucoup de mouvement dans les prochaines semaines. Pep Guardiola quitte le Barça sur une note un peu négative mais surtout sur un bilan exceptionnel en termes de trophées et de qualité de jeu. Il a besoin d'un break et ça m'étonnerait qu'il se recase directement. Est-ce qu'il est ouvert à des propositions ? Pas sûr. Et est-ce que sa philosophie pourrait marcher ailleurs ? Pas certain non plus. On ne peut pas comparer son cas à celui de José Mourinho, qui est un crack sur le plan tactique et a su utiliser ses armes dans des championnats très différents : Portugal, Angleterre, Italie, Espagne. Guardiola misait sur un style très particulier, une circulation rapide du ballon, un foot en une touche de balle, etc. En Europe, je ne vois actuellement que Barcelone pour pratiquer ce football. J'imagine mal Guardiola débarquer par exemple à Chelsea et imposer sa philosophie du Barça. Cela peut être un problème pour les entraîneurs qui s'accrochent à un type de foot très spécial. On a vu que Louis van Gaal avait des problèmes au Bayern quand il a voulu y appliquer les principes gagnants de sa période à l'Ajax. Quand la Fédération anglaise a pensé à Harry Redknapp pour remplacer Fabio Capello et diriger l'équipe à l'EURO, j'étais pour. Maintenant, on apprend que les négociations se font avec Roy Hodgson. Je suis beaucoup moins chaud. C'est bien moins attrayant et le public anglais a d'autres attentes. Hodgson a quand même eu pas mal de problèmes dès qu'il s'est retrouvé à la tête de noyaux où il y avait des vedettes internationales, des caractères très forts. Selon moi, il n'a pas le profil pour commander Steven Gerrard et les autres. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE