Anderlecht devait aussi suspendre Wasyl

Les vieux démons sont revenus chez Marcin Wasilewski, son coup de coude parfaitement volontaire à Peter Delorge est scandaleux et nous renvoie... en pleine face le passé de ce joueur !

La sanction de la Fédération est une chose, mais Anderlecht doit aussi intervenir de son côté, et de façon très nette. Si c'est un grand club, il ne peut prendre qu'une décision (en plus de l'amende) : suspendre son joueur pour un ou deux matches, histoire de montrer l'exemple, de prouver qu'il condamne fermement des brutalités pareilles.

à voir aussi Des Mauves toujours poussifs contre les petits

Que l'adversaire soit OHL, Mons, Zulte Waregem, Westerlo ou Saint-Trond, rien ne change : Anderlecht n'arrive pas à être pro dans les petits matches. La mentalité ne suit pas. Une bonne chose pour le Club Bruges qui va entamer les play-offs dans les échappements des Mauves... et pour les spectateurs neutres. Mais bon, il faut rester réaliste, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher le Sporting d'être champion. Dans tous les grands rendez-vous, il n'y a pas eu photo. Et les PO1, ce ne sont que des rendez-vous qui comptent.

Akpala, c'est St-Joseph... valise à la main

Joseph Akpala a fait la différence à lui seul dans le derby contre le Cercle, il en est à 12 buts alors qu'il est loin d'avoir joué tous les matches. Il est métamorphosé depuis l'arrivée de Christoph Daum. Il rate encore des occasions grosses comme des maisons mais ses chiffres parlent pour lui. Il a un peu le profil recherché par l'Allemand : une technique limitée mais un tempérament de guerrier. De là à ce qu'il soit l'attaquant attitré de demain au Club... Non, je suis persuadé qu'il n'a plus d'avenir là-bas, qu'on ne lui fera pas confiance pour le futur malgré sa saison intéressante.

Pour Genk, les PO ce mercredi ou le feu au stade

Prendre trois buts dans le premier quart d'heure à Westerlo, il faut presque le faire exprès ! Genk l'a fait... Maintenant, il faut absolument battre Gand pour être sûr d'aller en play-offs 1 sans devoir s'intéresser aux résultats des adversaires. Pas gagné d'avance. Cette saison, Genk est une équipe qui n'apprend rien et ne comprend rien. Mario Been n'arrête pas de répéter que la mentalité est bonne : on ne voit pas la même chose.

Il y a eu du grabuge après ce match à Westerlo, quelques supporters ont bloqué le car. Si ça se passe mal contre Gand, ça sera autre chose. On ne parlera plus de quelques dizaines de gars qui râlent mais il y aura 25.000 personnes prêtes à mettre le feu au stade.

à voir aussi Sierre, Muamba, Namur : quels " drames " footballistiques ?

Le foot belge s'est manifesté pendant tout le week-end pour les enfants tués en Suisse, Fabrice Muamba a ému Bolton et toute l'Angleterre, un joueur de Namur a fait un malaise cardiaque : ça permet de relativiser les discussions de comptoir de chaque week-end, les commentaires qui font état de drames, de catastrophes et d'autres grands mots dès qu'une équipe a raté son match.

Et maintenant, Torres dans les pattes de Lukaku !

Chelsea-Leicester en Coupe d'Angleterre, 5-2 : la plus mauvaise nouvelle pour Romelu Lukaku n'est même pas sa nouvelle absence dans le groupe. Il a pris un nouveau coup de poing avec le retour sur le devant de la scène de Fernando Torres qui a marqué deux buts alors qu'il n'en avait plus mis un au fond depuis 152 jours. Et un nouveau concurrent dans les pattes du Diable ! L'entraîneur a changé, pas sa situation. C'est plus clair que jamais : Chelsea se prépare à le caser ailleurs.

à voir aussi Bayern, numéro 3 européen

Hoffenheim, Bâle, Berlin : en huit jours, le Bayern a claqué 20 buts... Le retour d' Arjen Robben fait beaucoup de bien et Franck Ribéry continue à enchaîner les matches de malade. Quand ils sont en forme, ces deux-là peuvent déchirer toutes les défenses d'Europe. Le Bayern est pour moi la troisième meilleure équipe de la Ligue des Champions derrière Barcelone et le Real.

Le bilan du Standard est presque complet

On peut déjà pratiquement faire les comptes de la saison du Standard. Une élimination pénible en Coupe de Belgique contre le Lierse. Un bon parcours en Europa League, mais comment est-ce possible d'être endormi à ce point quand on commence un match contre une équipe de Bundesliga ? C'est un manque flagrant de professionnalisme. Je ne vois que cette explication, car on ne peut pas invoquer la fatigue : les Liégeois n'avaient pas joué en championnat le week-end précédent, c'était un avantage par rapport à Hanovre. En championnat aussi, on sait à peu près à quoi s'en tenir avant le dernier match de la phase classique. Les play-offs sont assurés, c'est bien pour un club qui a subi tous ces changements depuis l'été. Il ne fallait de toute façon pas espérer beaucoup mieux.

Cette équipe n'a tout simplement pas assez de talent pour viser plus haut que son classement actuel et pour envisager un prix. Le retour de Jelle Van Damme fait du bien mais on se rend compte à quel point c'est insuffisant. Si le Standard finit par se qualifier pour l'Europa League, il aura tiré le maximum de ses moyens. Pour faire des play-offs de fous comme l'an dernier, il faut des individualités exceptionnelles. Il y a un an, l'équipe en comptait plusieurs. Maintenant, plus une seule.

Coupe : Lokeren est favori

Courtrai et Lokeren jouent la dernière journée de la phase classique avec encore une petite chance d'aller aux play-offs. C'est magnifique pour ces deux équipes en pleine préparation de la finale de la Coupe, et qui en plus jouent souvent bien au foot. Leur ratio résultats / budgets est super. Pour cette finale, je prévois la victoire du club qui gérera le mieux le stress d'un grand rendez-vous. Et je donne un avantage à Lokeren, où des gars comme Ivan Leko et Copa Boubacar ont déjà joué des matches de légende. Il n'y a pas de joueurs qui ont ce profil à Courtrai.

PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE - PHOTOS IMAGEGLOBE

Les vieux démons sont revenus chez Marcin Wasilewski, son coup de coude parfaitement volontaire à Peter Delorge est scandaleux et nous renvoie... en pleine face le passé de ce joueur ! La sanction de la Fédération est une chose, mais Anderlecht doit aussi intervenir de son côté, et de façon très nette. Si c'est un grand club, il ne peut prendre qu'une décision (en plus de l'amende) : suspendre son joueur pour un ou deux matches, histoire de montrer l'exemple, de prouver qu'il condamne fermement des brutalités pareilles. Que l'adversaire soit OHL, Mons, Zulte Waregem, Westerlo ou Saint-Trond, rien ne change : Anderlecht n'arrive pas à être pro dans les petits matches. La mentalité ne suit pas. Une bonne chose pour le Club Bruges qui va entamer les play-offs dans les échappements des Mauves... et pour les spectateurs neutres. Mais bon, il faut rester réaliste, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher le Sporting d'être champion. Dans tous les grands rendez-vous, il n'y a pas eu photo. Et les PO1, ce ne sont que des rendez-vous qui comptent. Joseph Akpala a fait la différence à lui seul dans le derby contre le Cercle, il en est à 12 buts alors qu'il est loin d'avoir joué tous les matches. Il est métamorphosé depuis l'arrivée de Christoph Daum. Il rate encore des occasions grosses comme des maisons mais ses chiffres parlent pour lui. Il a un peu le profil recherché par l'Allemand : une technique limitée mais un tempérament de guerrier. De là à ce qu'il soit l'attaquant attitré de demain au Club... Non, je suis persuadé qu'il n'a plus d'avenir là-bas, qu'on ne lui fera pas confiance pour le futur malgré sa saison intéressante. Prendre trois buts dans le premier quart d'heure à Westerlo, il faut presque le faire exprès ! Genk l'a fait... Maintenant, il faut absolument battre Gand pour être sûr d'aller en play-offs 1 sans devoir s'intéresser aux résultats des adversaires. Pas gagné d'avance. Cette saison, Genk est une équipe qui n'apprend rien et ne comprend rien. Mario Been n'arrête pas de répéter que la mentalité est bonne : on ne voit pas la même chose. Il y a eu du grabuge après ce match à Westerlo, quelques supporters ont bloqué le car. Si ça se passe mal contre Gand, ça sera autre chose. On ne parlera plus de quelques dizaines de gars qui râlent mais il y aura 25.000 personnes prêtes à mettre le feu au stade. Le foot belge s'est manifesté pendant tout le week-end pour les enfants tués en Suisse, Fabrice Muamba a ému Bolton et toute l'Angleterre, un joueur de Namur a fait un malaise cardiaque : ça permet de relativiser les discussions de comptoir de chaque week-end, les commentaires qui font état de drames, de catastrophes et d'autres grands mots dès qu'une équipe a raté son match. Chelsea-Leicester en Coupe d'Angleterre, 5-2 : la plus mauvaise nouvelle pour Romelu Lukaku n'est même pas sa nouvelle absence dans le groupe. Il a pris un nouveau coup de poing avec le retour sur le devant de la scène de Fernando Torres qui a marqué deux buts alors qu'il n'en avait plus mis un au fond depuis 152 jours. Et un nouveau concurrent dans les pattes du Diable ! L'entraîneur a changé, pas sa situation. C'est plus clair que jamais : Chelsea se prépare à le caser ailleurs. Hoffenheim, Bâle, Berlin : en huit jours, le Bayern a claqué 20 buts... Le retour d' Arjen Robben fait beaucoup de bien et Franck Ribéry continue à enchaîner les matches de malade. Quand ils sont en forme, ces deux-là peuvent déchirer toutes les défenses d'Europe. Le Bayern est pour moi la troisième meilleure équipe de la Ligue des Champions derrière Barcelone et le Real. On peut déjà pratiquement faire les comptes de la saison du Standard. Une élimination pénible en Coupe de Belgique contre le Lierse. Un bon parcours en Europa League, mais comment est-ce possible d'être endormi à ce point quand on commence un match contre une équipe de Bundesliga ? C'est un manque flagrant de professionnalisme. Je ne vois que cette explication, car on ne peut pas invoquer la fatigue : les Liégeois n'avaient pas joué en championnat le week-end précédent, c'était un avantage par rapport à Hanovre. En championnat aussi, on sait à peu près à quoi s'en tenir avant le dernier match de la phase classique. Les play-offs sont assurés, c'est bien pour un club qui a subi tous ces changements depuis l'été. Il ne fallait de toute façon pas espérer beaucoup mieux. Cette équipe n'a tout simplement pas assez de talent pour viser plus haut que son classement actuel et pour envisager un prix. Le retour de Jelle Van Damme fait du bien mais on se rend compte à quel point c'est insuffisant. Si le Standard finit par se qualifier pour l'Europa League, il aura tiré le maximum de ses moyens. Pour faire des play-offs de fous comme l'an dernier, il faut des individualités exceptionnelles. Il y a un an, l'équipe en comptait plusieurs. Maintenant, plus une seule. Courtrai et Lokeren jouent la dernière journée de la phase classique avec encore une petite chance d'aller aux play-offs. C'est magnifique pour ces deux équipes en pleine préparation de la finale de la Coupe, et qui en plus jouent souvent bien au foot. Leur ratio résultats / budgets est super. Pour cette finale, je prévois la victoire du club qui gérera le mieux le stress d'un grand rendez-vous. Et je donne un avantage à Lokeren, où des gars comme Ivan Leko et Copa Boubacar ont déjà joué des matches de légende. Il n'y a pas de joueurs qui ont ce profil à Courtrai. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE - PHOTOS IMAGEGLOBE