Mercredi dernier, Valence a remporté pour la septième fois la Coupe du Roi au stade Vicente Calderon de Madrid (3-1) au détriment de Getafe. Auteur du troisième but, FernandoMorientes a logiquement fêté ce succès avec ses équipiers mais cela ne signifie pas que son club ne va pas continuer à souffrir jusqu'au bout du championnat. Valence est en crise à tous les niveaux. Tout d'abord sportif, il est toujours en lutte contre la relégation. Au niveau humain, cela ne va pas mieux : les vieux de la vieille, Aligues Albelda, SantiagoCanizares et MiguelAngulo ont été écartés de l'équipe et versés dans le noyau C. Ce qui a incité le premier nommé, qui risque de sauter de l...

Mercredi dernier, Valence a remporté pour la septième fois la Coupe du Roi au stade Vicente Calderon de Madrid (3-1) au détriment de Getafe. Auteur du troisième but, FernandoMorientes a logiquement fêté ce succès avec ses équipiers mais cela ne signifie pas que son club ne va pas continuer à souffrir jusqu'au bout du championnat. Valence est en crise à tous les niveaux. Tout d'abord sportif, il est toujours en lutte contre la relégation. Au niveau humain, cela ne va pas mieux : les vieux de la vieille, Aligues Albelda, SantiagoCanizares et MiguelAngulo ont été écartés de l'équipe et versés dans le noyau C. Ce qui a incité le premier nommé, qui risque de sauter de la sélection espagnole pour l'Euro, à porter devant la justice son différend avec le club et le président JuanSoler, qui vient de démissionner. En pleine crise économique aussi, la dette du club étant estimée à quelque 360 millions d'euros. Ce succès n'aura toutefois pas relégué au second plan, le sujet qui fait le plus discuter : la cote élevée d'impopularité du coach RonaldKoeman. Depuis son arrivée en décembre dernier pour remplacer QuiqueSanchezFlores, le Néerlandais a toujours été critiqué. Il avait peut-être ses raisons de mettre à l'écart les piliers de l'équipe (un défenseur, un gardien et un attaquant) mais les résultats obtenus ne plaident pas en sa faveur. Le dimanche 14 avril, après la défaite face à Santander, le comité directeur, préoccupé par le maintien, avait prévu de se séparer du coach, OscarFernandez, l'entraîneur de la Réserve, allait assurer l'intérim. A la surprise générale, Koeman était maintenu. La raison est simple : le Néerlandais perçoit un salaire d'1,8 million par an et son indemnité de départ s'élèverait, selon la direction, à 3 millions d'euros nets, le contrat courant jusqu'en 2010. Le verdict positif de la Coupe a incité la direction à conserver Koeman jusqu'à la fin de la saison mais la nouvelle défaite face à l'Athletic, un concurrent direct, risque bien de faire changer les choses. Ceci dit, Koeman a quand même des circonstances atténuantes : NikolaZigic, l'attaquant serbe, constitue une des plus grandes déceptions de la saison. Acquis pour 20 millions, il n'a jamais été à la hauteur d'une réputation qui le voyait déjà à la Juventus ou à Chelsea. Il a certes été victime de plusieurs élongations mais le prédécesseur de Koeman ne lui faisait pas confiance non plus. ALFREDO DI STEFANO est le meilleur joueur de l'histoire du Real Madrid. C'est ce qui ressort d'un vote exprimé par un peu plus d'un million de supporters disséminés dans le monde entier. Le buteur des années 50 (28 466 votes) devance Zinédine Zidane (28 344), Raul et Roberto Carlos. LEVANTE : José Ángel Moreno, l'entraîneur de la Réserve, va diriger l'équipe jusqu'à la fin de la saison suite au retour en Italie de Gianni De Biasi (Torino). JOHN HEITINGA, le défenseur de l'Ajax, évoluera à l'Atlético. Le club madrilène a annoncé qu'il avait déboursé 10 millions et avait proposé un bail de cinq ans à l'international néerlandais (33 sélections). RONALDINHO n'a plus beaucoup de personnes prêtes à la soutenir. Ainsi Xavi a reconnu que la mise à l'écart de son équipier était plus due à ses sorties nocturnes qu'à la lésion musculaire dont il a été victime. Du coup, le médian espagnol confirmait les propos d'un quotidien selon lesquels le Brésilien, grand fervent de samba, sortait régulièrement en boîte avec de fausses moustaches pour ne pas se faire reconnaître. Et qu'il se présentait fatigué le matin à l'entraînement voire pas du tout. SÉVILLE participera au tournoi de Moscou début août avec le Lokomotiv, Chelsea et Milan. Samedi dernier, Tom De Mul a assisté du banc à la sévère défaite contre Almeria. MÉMÉ TCHITÉ, qui a joué tout le match, n'a rien pu faire pour barrer la marche victorieuse du Real. nicolas ribaudo